PARTAGER
Coran comment faire connaissance avec le Coran commentaire du Coran Connaissance coranique éducation coranique essayer du coran éthique coranique études coraniques Explication du Coran Quran conjecturer conjectures relations sociales l'éthique et des relations sociales suspicion

SHAFAQNA – via The Academy for Learning Islam

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اجْتَنِبُوا كَثِيرًا مِنَ الظَّنِّ إِنَّ بَعْضَ الظَّنِّ إِثْمٌ

[Yā ayyuhalladhīna āmanūj-tanibū kathīran minz-zanni inna ba‘dhaz-zanni ithm]

O vous qui avez cru! Evitez de trop conjecturer (sur autrui) car une partie des conjectures est péché.

(Sūratul Hujurāt, No. 49, Āyat 12)

 

Ce verset fait partie d’un passage de la Souratoul Hujurat qui parle des relations sociales. L’une des menaces fatales à une bonne relation est la suspicion constante sur les pensées, les intentions et les motivations de l’autre partie. Ces pensées négatives débordent souvent et peuvent parfois traîner librement dans l’esprit des gens. Sauf sous contrôle, elles peuvent détruire la confiance et la bonne volonté dans toute relation. Elles privent un individu de sa tranquillité d’esprit et le privent de relations qui pourraient être agréables et enrichissantes.

Les soupçons et hypothèses dans l’esprit sont insufflés par Shaytan qui ne veut pas voir les croyants avoir de bonnes relations avec les autres. L’harmonie entre croyants les rendrait plus forts et provoquerait l’augmentation de leur foi – une perspective insupportable pour Shaytan. Donc, il plante ses œufs dans leur esprit, comme le dit Imam Ali (as) en parlant des hypocrites:

Ils ont fait de Satan le maître de leurs affaires et il les a pris comme partenaires. Il a pondu des œufs et les a fait éclore dans leur poitrine. Il se glisse et traîne dans leur giron. Il voit à travers leurs yeux et utilise leur langue pour parler. De cette façon, il les conduit au péché et pare à leurs yeux les choses immondes comme l’action de celui qui s’associe à Shaytan dans son domaine et dit des mensonges au travers de sa langue. (Sermon 7, Nahjul Balagha – Traduit à partir de la version anglaise)

http://www.cityam.com/assets/uploads/main-image/full_width_article_body_image/2015/11/trust-can-57eda877c934d-57eda877d6ec9.jpg

Pour éviter les soupçons qui ont été plantés dans l’esprit, il faut chercher refuge auprès de Dieu et détourner immédiatement l’esprit vers de plus nobles pensées. Imam Zain Al ‘Abidin (as) donne une bonne prescription dans le Dou’a Makārimoul akhlaq du Sahifa Sajjādiyya:

O Dieu, fais que tout ce que Satan introduit dans mon coeur en envie, en suspicion et en jalousie soit [une occasion pour] rappeler Ta grandeur,
méditer sur Ta Puissance,
organiser la riposte [à mener] contre Ton ennemi  (Du‘a 20, passage 13).

Ces nobles pensées au sujet du pouvoir divin, de la puissance divine etc. doivent remplacer les soupçons qui se glissent dans l’esprit. Nous pouvons également occuper notre esprit en récitant divers adhkar (pluriel de dhikr) recommandés, privant ainsi Satan d’espace dans nos esprits. Dans un Hadith, Amiroul Mo’minīn (a) conseille: Lors de chaque épreuve, dites: Il n’y a ni pouvoir ni force en dehors d’Allah, le Haut et le Grand» (La Hawla wala lā quwwata Illā billāhil ‘aliyil-‘Azim) et vous la surmonterez” (Bihar 77: 270 cité dans Mizānul Hikmah)

Récitons ce verset lorsque nous commençons à douter des gens et à avoir des pensées que nous savons aigres à la relation. Faisons de ce verset notre armure, et des stratégies de l’Imam al-Sajjad (a) nos armes, et voyons Satan glisser vers la défaite.

Sources: Amīrul Mu’minīn Imam Ali (a), Nahjul Balāgha; Imam Ali Zaynul ‘Ābidīn (a), Sahīfa Sajjādiyya, Muhammadī Rayshahrī, Mīzānul Hikmah.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here