Europe: Augmentation significative de l’islamophobie en 2020

by Pey Bahman Z
Europe, islamophobie

SHAFAQNA – IQNA: Une réunion de discussion en ligne intitulée « L’islamophobie et l’atteinte aux libertés civiles en Europe », s’est tenue à l’occasion du rapport annuel publié régulièrement depuis 2015.

La réunion était présidée par Birqoli et assistée par Hafez et Amani Hassani de l’Université de Kiel au Royaume-Uni, et Amina Smith de l’Université du 29 mai d’Istanbul
Ce rapport annuel de 886 pages intitulé « Rapport européen sur l’islamophobie 2020 », a montré que l’islamophobie en 2020, dans les pays européens, avait considérablement augmenté par rapport aux années précédentes.
« Si l’on regarde les six dernières années, on constate que de nombreux observateurs s’accordent à l’unanimité, pour dire que l’islamophobie en Europe, n’a pas diminué mais s’est plutôt intensifiée. C’est un fait évident. Les musulmans français et autrichiens ont été laissés aux mains d’une violence d’État brutale légitimée au nom des lois antiterroristes. La fermeture de la Société contre l’islamophobie en France (CCIF), qui s’opposait au racisme et aux discriminations envers les musulmans, est un bon exemple de l’ampleur du phénomène.  La loi loi anti-séparatisme en France, qui, selon le gouvernement, vise à renforcer le système laïc français, a suscité de nombreuses critiques pour avoir ciblé la communauté musulmane en France, la plus grande communauté européenne de 3,35 millions de personnes, et imposé des restrictions dans de nombreux aspects de leur vie », a déclaré Birgholi.

À lire aussi: Londres: Conférence de sensibilisation à l’islamophobie pour les musulmans du monde entier

La loi a suscité de nombreuses critiques pour avoir ciblé la communauté musulmane en France, la plus grande communauté européenne de plus de 4 millions de personnes, et imposé des restrictions dans de nombreux domaines de leur vie », précisent les auteurs du rapport, Anas Birgli, professeur de relations internationales à l’Université allemande d’Istanbul, et Farid Hafez, politologue à l’Université de Georgetown à Washington DC.
Farid Hafez, à son tour, a évoqué le phénomène croissant de l’islamophobie en France, en Allemagne et en Autriche, et déclaré : « L’Allemagne a enregistré plus de 31.000 crimes de haine, dont 901 crimes de haine contre les musulmans. Dans le même temps, la France compte 1.142 crimes de haine, dont 235 contre les musulmans. Au lieu de dire que les crimes haineux contre les musulmans en Allemagne sont plus graves que les crimes en France, nous devrions nous demander à quel point les policiers français sont sérieux dans leurs rapports sur les crimes de haine », a-t-il déclaré.

You may also like

Leave a Comment