PARTAGER
États-Unis, George Floyd, musulmans noirs

SHAFAQNA – Iqna: Après le meurtre de George Floyd, afro-américain abattu par un policier à Minneapolis, le mouvement de défense des droits des Noirs a refait surface.

Mahdi Bray, directeur de l’Union nationale des musulmans et militant de longue date pour les droits civiques, a déclaré : « Nous avons une longue histoire de violences avec des groupes extrémistes qui croient à la suprématie de la race blanche. De nombreuses années se sont écoulées et les États-Unis ont vu l’émergence d’un président noir, de sénateurs, d’avocats et de maires noirs mais les discriminations à l’encontre les personnes de couleur n’ont pas changé. Ce qui est arrivé à George Floyd est arrivé à de nombreux Afro-Américains qui ont subi des violences policières meurtrières ».

La famille Bray vivait dans le nord de la Virginie, où leur grand-père, Right Gary Junior, a mené une campagne pour inscrire les électeurs noirs et a travaillé en étroite collaboration avec le Dr Martin Luther King Jr, militant noir bien connu.
نقش سیاهپوستان مسلمان در جنبش حقوق مدنی آمریکا
Le procureur général du Minnesota, Keith Ellison, 56 ans, vit dans l’État où George Floyd a été tué. En tant que procureur général, il sera chargé d’enquêter sur les policiers et a promis de punir les criminels. Il était avocat et s’est converti à l’islam à l’âge de 19 ans. En 1989, Ellison a formé un groupe d’enquêtes sur les activités de la Police qui publie des bulletins d’information sur les brutalités policières. Il a été le premier musulman à être élu au Congrès américain en 2006, et a juré sur le Coran mettant en colère plusieurs politiciens blancs.
فردا//نقش سیاهپوستان مسلمان در جنبش حقوق مدنی آمریکا / آماده

À lire aussi: Genou à terre, des policiers montrent le soutien aux manifestants après la mort de George Floyd

Le professeur Samuri Rashid, professeur à l’Indiana State Université dans son livre sur les musulmans noirs aux États-Unis, a écrit : « Marcus Mosiah Garvey, né le 17 août 1887 en Jamaïque est mort le 10 juin 1940 à Hammersmith à Londres, ce militant noir du XXème siècle était un précurseur du panafricanisme, le chantre de l’union des Noirs du monde entier et le promoteur obstiné du retour des descendants des esclaves noirs en Afrique. Bien qu’il soit officiellement catholique, la raison de sa réticence à révéler ses croyances reste un mystère ».
نقش سیاهپوستان مسلمان در جنبش حقوق مدنی آمریکا
Aucune histoire des musulmans noirs aux États-Unis ne sera complète sans mentionner le mouvement Nation Of Islam fondé en 1930 par Wallace Fard Muhammad, dont la figure éminente était Elijah Muhammad, leader musulman controversé dont les enseignements s’écartaient des enseignements de l’islam traditionnel. Le groupe soutenait le nationalisme noir et comme le disait un religieux saoudien, s’il ne priait pas correctement, priait dans la bonne direction.
نقش سیاهپوستان مسلمان در جنبش حقوق مدنی آمریکا
Malcolm X était la figure la plus célèbre du mouvement islamique. Né en 1925, Malcolm Little remplaça Little par “X” pour protester contre la suprématie blanche. Au cours de plusieurs années en prison, le jeune homme s’est converti à l’islam et après sa libération, est devenu un membre actif du mouvement islamique. Malcolm X est connu comme la plus grande source d’inspiration du mouvement noir américain. Après un différend avec Elijah Muhammad, dirigeant du mouvement « Nation de l’Islam » qui était une organisation religieuse, nationaliste noire nord-américaine, Malcom X a quitté le mouvement en 1964 et s’est rendu en Arabie saoudite pour le Hadj. Il a changé son nom en Hadj Malik al-Shabaz, et a finalement été abattu en 1965, par un membre de l’organisation.
نقش سیاهپوستان مسلمان در جنبش حقوق مدنی آمریکا

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here