PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : Huit décennies après la nuit de cristal, le pogrom contre les juifs commandité par les nazis dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938, le Premier ministre a écrit un long statut sur son compte Facebook pour dire que « nous sommes très loin d’en avoir fini avec l’antisémitisme. »

Edouard Philippe indique avoir pris « connaissance des chiffres les plus récents sur l’évolution des actes antisémites dans notre pays. Ils sont implacables. Alors qu’il était en baisse depuis deux ans, le nombre de ces actes a augmenté de plus de 69 % au cours des neuf premiers mois de l’année 2018. »

À lire aussi : Le Crif accuse « Envoyé spécial » d’antisémitisme

La commémoration de la nuit de cristal correspond, à quelques jours près, à l’attentat antisémite de Pittsburgh. Le Premier ministre avait alors indiquer qu’il ne faut « rien laisser passer » concernant l’antisémitisme en France. Selon Edouard Philippe, « le gouvernement a précisément choisi de ne pas rester indifférent », notamment avec un plan consacré à ce thème.

Le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Francis Kalifat, affirme qu’« il ne se passe pas un jour sans que nous soyons alertés par un acte antisémite, qu’il s’agisse d’une violence ou d’un tag. » Depuis le début de l’année, on dénombre 385 actes antisémites : insultes, menaces et tags en majorité.

« les juifs de France représentent moins de 1 % de la population du pays. Or, ils concentrent à eux seuls près de 50 % des violences racistes qui se produisent dans notre pays », déplore Francis Kalifat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here