PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : Groupuscule terroriste d’ultradroite, AFO (pour Action des forces opérationnelles) voulait s’en prendre à des imams, des mosquées, des femmes voilées choisies au hasard ou encore à d’anciens détenus qui avaient été emprisonnés pour s’être radicalisés. Plusieurs membres du groupuscule avaient finalement été arrêtés et inculpés pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle. » Certains présumés terroristes avaient ensuite été remis en liberté conditionnelle.

En revanche, d’autres membres d’AFO ont été arrêtés par les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure. Deux femmes et un homme appréhendés dans trois localités différentes. Tous les trois ont été placés en garde-à-vue. « Comme lors de la première vague d’interpellations, ce sont des individus qui ont émis des velléités de passage à l’acte », indique une source proche du dossier au Parisien.

À lire aussi: Les terroristes de l’ultra-droite, interpellés récemment, voulaient empoisonner de la nourriture halal

Parmi les actions envisagées par le groupuscule, l’empoisonnement de produits halal dans des supermarchés. AFO veut lutter contre ce qu’il appelle le « péril islamique. » « On nous parle d’empoisonnement de nourriture. Mais comment nos membres auraient fait ? (…) ? En pissant dessus ? », ironise le responsable du site Guerre de France cité par le quotidien. Selon lui, l’organisation ne comptait par perpétrer d’attentat mais se préparait simplement à un éventuel « conflit » avec les musulmans.

Selon les enquêteurs, les faits sont pourtant en défaveur d’AFO, qui proposait notamment des entraînements militaires à ses membres : certains adhérents surveillaient des mosquées et deux des personnes arrêtées il y a quelques semaines ont fini par avouer qu’elles voulaient passer à l’acte. Selon LCI, AFO prévoyait également l’assassinat de Djamel Beghal, emprisonné pour terrorisme, et du rappeur Médine, accusé par ses détracteurs d’être un « islamiste » et qui doit se produire à la fin de l’année au Bataclan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here