PARTAGER

SHAFAQNA – Oumma : Mina Kamel, un jeune copte, est pleuré par les siens, depuis ce jour funeste de novembre, à Assouan, où il a perdu la vie en secourant une jeune fille musulmane.

Les hommages posthumes se multiplient pour saluer l’acte héroïque de ce jeune égyptien. Blessé d’un coup de couteau au cœur, après poursuivi l’agresseur de la jeune fille, Mina Kamel a succombé à une grave hémorragie interne.

Consternés, les musulmans d’Assouan sont allés soutenir ses parents effondrés, tandis que d’autres organisaient ses funérailles avec l’église locale. Deux cérémonies d’obsèques religieuses ont été célébrées, à l’église et à la mosquée. Dans une mosquée ornée de portraits du regretté jeune chrétien, l’imam a loué sa bravoure devant des fidèles émus et recueillis.

À lire aussi : Egypte : un calligraphe chrétien loué par ses concitoyens musulmans pour sa décoration d’une mosquée

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here