PARTAGER

SHAFAQNA – Oumma : Au fil des années, sa passion pour la belle écriture a grandi au fur et à mesure que son talent pour un art millénaire majeur s’épanouissait, Bassem Vasfi Tavasrus, un jeune calligraphe égyptien, vient de s’atteler à une réalisation qui lui tient particulièrement à cœur : orner les murs d’une mosquée de versets magnifiés du Noble Coran.

C’est en Egypte, dans le gouvernorat de Minya, que cet orfèvre des arabesques pleines d’élégance, qui s’entrecroisent harmonieusement pour sublimer le message divin, est à pied d’œuvre, forçant l’admiration de tous et pas seulement pour la qualité de son travail… Il est en effet chrétien, issu de la minorité copte, ce qui confère à sa démarche artistique, effectuée de surcroît bénévolement, une dimension suprêmement interreligieuse.

À lire aussi: Un professeur de Coran égyptien a consacré la moitié de son salaire à l’église

Les fidèles de la mosquée située à Abu Qirqas n’ont pas de mots assez forts pour exprimer leur gratitude envers Bassem Vasfi Tavasrus. C’est sur les réseaux sociaux que nombre d’entre eux ont choisi de complimenter sa plume alerte et minutieuse, mais aussi de louer ses efforts, afin qu’il obtienne une reconnaissance pleinement méritée, au-delà des frontières régionales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here