PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : Jusqu’ici, l’information avait toujours été démentie par les autorités égyptiennes. Mais déjà, en février 2018, le New York Times avait révélé la coopération militaire avec Israël dans le Sinaï pour combattre une branche locale du groupe Etat islamique.

Pendant plus de deux ans, des avions israéliens ont en effet effectué plus de 100 frappes aériennes en Egypte.

Dans une interview diffusée dimanche dernier dans l’émission « 60 Minutes » de CBS aux Etats-Unis, le président égyptien a enfin confirmé cette information.

« Notre aviation a quelques fois besoin d’entrer dans la zone israélienne (du Sinaï). C’est pour cela que nous avons un large éventail de coopération avec les Israéliens », a déclaré le chef d’Etat égyptien selon une retranscription de CBS.

À lire aussi : Le président égyptien demande aux migrants de respecter la culture des pays qui les accueillent

A la question de savoir si cette coopération entre le Caire et Tel-Aviv était « plus proche que jamais », Abdel Fattah al-Sissi a répondu: « C’est exact ».

Des propos que le Caire a ensuite demandé à la chaîne américaine de censurer, en ne diffusant tout simplement pas l’interview.

En effet, si l’Egypte a signé un traité de paix avec l’Etat hébreu en 1979, l’opinion publique s’oppose toujours à la normalisation des relations avec Israël.

Mais la chaîne CBS a tout de même décidé de diffuser cette interview. Dans celle-ci, le président égyptien a par ailleurs assuré qu’il n’y avait « pas de prisonniers politiques ou d’opinion » dans son pays.

Pourtant l’organisation Human Rights Watch a avancé le chiffres de 60 000 détenus dans les geôles égyptiennes. « Je ne sais pas d’où viennent leurs chiffres », a répondu Abdel Fattah al-Sissi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here