PARTAGER

SHAFAQNA- Muharram est un mois mouvementé dans le calendrier islamique, dont l’événement le plus important est l’arrivée de l’Imam Al-Hussain et sa famille et ses compagnons à Karbala, et leur martyre aux mains des forces de Yazid, dans les circonstances les plus horribles.

Episode unique et inégalé, la bataille de Karbala et ses conséquences, a non seulement affecté énormément toute la trajectoire de la Ummah musulmane, mais aussi est devenue la marque de l’identité chiite, un enseigne, un emblème auxquels tous les musulmans chiites recourent constamment, y recherchant l’inspiration. Cette tragédie avéré être la pierre de touche pour tous les mouvements chiites qui se sont développés contre la tyrannie.

Depuis lors, Muharram a été un mois de mélancolie spirituelle, une saison de douleurs pleines de réflexion et de méditation, une explosion ténue d’émotions qui donne naissance à l’amour pour la droiture et la haine de la malveillance. Tout au long de ce mois, et souvent dans le prochain, le mois de Safar, les communautés chiites du monde entier rendent hommage à Imam Hussain, sa famille et ses compagnons, et organisent des séances de deuil, englobant une grande variété de rituels et de pratiques. En lisant le récit «pathétique», Edward Gibbon (1737-1794) présente l’évènement dans son Histoire de la déclinaison et de la chute de l’Empire romain, on serait d’accord avec lui que “dans un âge et un climat éloignés, la scène tragique de la mort de Hosein [sic] éveillera la sympathie du lecteur le plus froid”.

Le comité de rédaction de Shafaqna exprime ses sympathies avec tous les pleureurs d’Imam Hussain et souhaite que ce mois-ci soit une occasion de relancer les valeurs élevées de la foi chiite, un élan de défense des opprimés et de confrontation de l’oppresseur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here