PARTAGER

SHAFAQNA – Le Grand Ayatullah Seyyed Ali Sistani a répondu à quelques questions sur le dessin et la peinture. Il est préférable que les croyants se réfèrent à leur propre référence religieuse pour recevoir la décision juridique sur leurs affaires.

Question: Dans certains pays occidentaux, des peintres s’asseoient sur des places publiques et dessinent des tableaux de personnes qui veulent faire peindre leurs tableaux en échange d’argent, où le peintre s’assoit devant eux et médite leur visage pour les dessiner. Est-il permis à une femme voilée de demander à un peintre de dessiner son portrait?

Réponse: Ce n’est pas approprié pour elle.

 

Question: Est-il permis de dessiner des femmes nues en les imaginant, d’une manière non-sculptée, et sans montrer l’image à qui que ce soit?

Réponse: Si le dessin peut être vu par d’autres, il n’est pas permis, et aussi, la précaution obligatoire implique qu’il n’est pas permis si le dessin stimule le désir sexuel du dessinateur.

 

Question: Etant donné que le pinceau est utilisé pour dessiner et peindre, et que les types bons et de haute qualité sont souvent importés de pays non-musulmans, qui sont souvent faits de poils de cochon, quelle est la décision religieuse sur l’utilisation de ce genre de pinceaux? Quelle est la décision sur l’écriture des versets coraniques et des hadiths en les utilisant?

Réponse: Il est permis de les utiliser en les considérant comme impurs, mais si écrire Coran ou saints noms avec eux implique la profanation, ce n’est pas permis.

 

Question: Est-il permis de dessiner l’image d’un humain ou d’un animal sans le faire sculpter?

Réponse: C’est permis.

 

Question: De nos jours, il y a des photos du Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) et des Imams (paix et bénédictions d’Allah soient sur eux). Est-il permis de les pendre dans la maison? Est-il correct de croire qu’ils sont identiques à leurs portraits réels?

Réponse: Il est permis de les pendre, mais la croyance qu’ils sont compatibles avec leurs visages est sans aucun doute une croyance invalide.

 

Question: Si un peintre veut dessiner un verset coranique ou une partie significative de celui-ci sur le mur ou un endroit similaire, alors est-il interdit pour lui de toucher les mots peints du verset sans avoir wudou ‘?

Réponse: Toucher le Coran sans wudou ‘est interdit, si cela implique un vers complet, ou un mot de celui-ci, ou même une lettre d’un mot de celui-ci.

 

Source: Sistani.org

Traduction: SHAFAQNA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here