PARTAGER

SHAFAQNA – Iqna : « Papa, c’est vrai que le Coran dit que les juifs sont des singes et des porcs ? », demande une petite fille. C’est ainsi que l’auteur et comédien Ismaël Saidi aborde le sujet « le plus trash » du moment, selon lui : ce que le Coran dit des juifs. La « capsule » pilote a été présentée le 23 mai à une classe de 6e, dans les locaux de France Télévisions, à Paris. Le groupe audiovisuel public envisage de produire une série de films d’animation pédagogiques d’une durée de quatre minutes trente, intitulée Les Voyages d’Ismaël, à destination d’un jeune public.

Pour répondre à la question, le père et sa fille, Lina, juchés sur les ailes de Nemo, un pigeon « très fort en histoire des religions », se transportent à l’époque de Mahomet, au VIIe siècle. « Pour bien comprendre le Coran, il faut comprendre le temps du Coran, les gens du Coran, les lieux du Coran », affirme un personnage du dessin animé. L’insulte vise « une tribu arabe juive du VIIe siècle, pas les juifs en général », explique Nemo à Lina.
Cette initiative rejoint d’autres séries vidéo déjà présentes sur Internet. Elles visent toutes à diffuser une culture générale historico-critique sur l’islam. Ces « capsules » se multiplient ces derniers temps. Le site d’information musulman Saphirnews vient de lancer une série pédagogique à destination des jeunes adultes qui traite de « sujets qui font l’objet d’incompréhensions et de manipulation dans la société française et parmi les communautés musulmanes ». Après une animation qui pose le problème, un spécialiste reconnu intervient en quelques minutes pour chasser les idées reçues et ouvrir des perspectives sur des sujets tels que le djihad, la charia, la laïcité, le soufisme, le statut des femmes, le califat, le doute dans la foi…
« Donner à voir autre chose »
« L’idée était de mettre de la complexité tout en restant accessible là où des discours radicaux présentent les choses en noir et blanc. De faire passer l’idée qu’il existe des vérités, et non une vérité, sur différents sujets, explique Hanan Ben Rhouma, la rédactrice en chef du site. On voit émerger sur le Web toutes sortes de contenus, certains dangereux. Notre responsabilité, c’est de donner à voir autre chose que le repli ou l’obscurantisme. » L’audience « dépasse 100 000 vues pour chaque vidéo », précise la journaliste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here