PARTAGER

SHAFAQNA – Oumma : Une petite fille au regard terrifié, dont le corps frêle est examiné par un médecin. La scène est quotidienne dans les cliniques du Yémen, où se déroule la pire crise humanitaire au monde, d’après l’ONU.

Si la guerre se poursuit, plusieurs millions d’autres personnes dans la famine a alerté mardi le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies, lors d’une conférence de presse à Genève.

Si la situation persiste, 3,5 millions de Yéménites supplémentaires pourraient être en état de sévère vulnérabilité. Ce qui porterait à 12 millions le nombre de personnes ayant besoin d’une aide alimentaire régulière, pour ne pas glisser dans des conditions de famine“, Hervé Verhoosel, le porte-parole du PAM.

À lire aussi : Yémen : 5 millions d’enfants menacés par la famine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here