PARTAGER

SHAFAQNA – Oumma : La semaine dernière, à Kasserine, une clameur de protestation retentissante est montée des salles d’examen, se propageant dans les rangs des enseignants en colère de la ville, à la vue des mots « Etat d’Israël » inscrits dans l’une des questions d’histoire/géographie, comme s’il s’agissait d’un Etat comme un autre…

Or, pour ces professeurs tunisiens qui soutiennent inconditionnellement la Palestine outragée et martyrisée, chaque tentative, délibérée ou pas, de normaliser l’image d’Israël ou les relations avec son gouvernement ultra-sioniste est intolérable et doit être condamnée avec la dernière énergie.

C’est en haussant le ton qu’ils sont entrés en rébellion, refusant irrévocablement de noter les copies d’examen, tout en expliquant qu’il devrait être clairement mentionné qu’Israël n’est pas une démocratie comme une autre, mais que c’est au contraire une « puissance occupante qui opprime le peuple palestinien ».

À lire aussi : Comment les Etats-Unis ont gommé les références à l’occupation de la Palestine

Leur acte fort de mutinerie a peut-être troublé le cours normal des examens, il n’en a pas moins été applaudi des deux mains par les internautes tunisiens. Il faut dire que dans une Tunisie farouchement attachée à la cause palestinienne et qui a rompu toutes relations diplomatiques avec l’Etat d’apartheid israélien, nombreux sont ceux qui ont laissé éclater leur enthousiasme devant les prises de position courageuses et sans compromission des enseignants de Kasserine.

« Nous ne sommes pas contre l’éducation, nous ne sommes pas contre la connaissance. Nous protestons contre l’inclusion des mots” État d’Israël “dans l’examen d’histoire et de géographie. En tant que Tunisiens, nous sommes fiers de notre arabisme et nous soutenons la Palestine », a proclamé le porte-parole des manifestants, ces trublions des examens pour la bonne cause qui ont été unanimement salués sur les réseaux sociaux.

L’image prise sur le vif du porte-parole des enseignants a été largement partagée par des Tunisiens admiratifs et reconnaissants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here