Cuba, Bangladesh… Comment l’Arabie Saoudite veut étendre son influence

125
PARTAGER

SHAFAQNA – Malgré ses difficultés économiques, l’Arabie Saoudite continue de donner des pétrodollars à de nombreux pays pour influencer l’Islam mondial.

Le royaume saoudien n’a pas dit son dernier mot. Bien que son aura ne soit plus la même qu’il y a quelques années, l’Arabie Saoudite compte toujours poser sa patte sur l’Islam mondial. Dans un reportage sur Cuba, Le Figaro indique que le royaume wahhabite « aimerait mettre sous sa coupe » l’unique salle de prière musulmane officielle de l’île. Ils seraient 10 000 Cubains à avoir embrassé la religion musulmane ces dernières décennies. L’été dernier, L’Obs nous apprenait que l’Arabie Saoudite « s’est montrée intéressée pour construire une mosquée à Santiago » et proposait, en échange, de financer la rénovation des canalisations de certaines villes.

De l’Amérique du Sud à l’Asie en passant par l’Afrique

L’Amérique du Sud, futur eldorado de l’Arabie Saoudite ? Ce n’est qu’anecdotique – on compte à peine plus de 5 millions de musulmans sur le continent américain, nord compris – à côté de l’Asie et de sa large population musulmane – plus d’un milliard de musulmans. Selon La Croix, le royaume du Golfe vient de réaliser un gros coup au Bangladesh. La puissance asiatique, qui compte près de 150 millions de musulmans, a approuvé avant-hier la construction sur son sol de 560 mosquées financées par Riyad. L’Arabie Saoudite va débourser jusqu’à un milliard d’euros. De quoi diffuser le wahhabisme à grande échelle.

70 milliards de dollars de dons depuis 1979

Et cela inquiète. « Les financements saoudiens sont inquiétants », indique ainsi Rezaul Haq Chandpuri, musulman soufi du Bangladesh qui redoute que les Saoudiens « se servent de leur argent pour promouvoir le wahhabisme. » Un doute loin d’être gratuit, car le gouvernement local explique qu’il compte sur le royaume du Golfe pour « répandre une véritable connaissance de l’Islam. » Un gouvernement qui veut lutter contre l’intégrisme dans ce pays à 90 % musulman. Le Bangladesh rejoint la longue liste des pays financés, en partie, par le royaume wahhabite, de la France à la Belgique, en passant par le Kosovo, la Chine ou encore l’Afghanistan. En tout, depuis 1979, l’Arabie Saoudite a dépensé plus de 70 milliards de dollars, en dons, pour diffuser sa doctrine hors de ses frontières.

Source : Le Muslim Post

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here