PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : « Les intenses campagnes de criminalisation des ONG en Méditerranée centrale et la mise en marche de politiques inhumaines ont provoqué non seulement la fermeture des ports d’Italie et de Malte, mais la paralysie de nombreuses organisations humanitaires de sauvetage, ainsi que l’augmentation du flux migratoire vers le sud de l’Espagne. » Dans un communiqué, l’ONG espagnole Proactiva Open Arms annonce qu’elle cesse aujourd’hui ses activités au large de la Libye, où elle tentait jusque là de sauver des migrants tentant de traverser la Méditerranée.

« Des politiques inhumaines ont provoqué non seulement la fermeture des ports de l’Italie et de Malte, mais aussi la paralysie de nombreuses organisations humanitaires, ainsi que l’augmentation du flux migratoire vers le sud de l’Espagne », ajoute l’ONG, qui va désormais se joindre aux opérations de sauvetage dans le détroit de Gibraltar et la mer d’Alboran, qui séparent le Maroc de l’Espagne.

À lire aussi: Matteo Salvini accusé de « séquestration » de réfugiés

La décision que critique avant tout Proactiva Open Arms, c’est celle du gouvernement italien qui a décidé de ne plus accueillir les navires des ONG qui œuvrent en Méditerranée, entre la grande botte et la Libye pour porter secours aux migrants en difficulté. Le navire de l’ONG espagnole a d’ailleurs, à cause de cela, dû rebrousser chemin à trois reprises et se rendre sur les côtes espagnoles pour y débarquer des réfugiés qui risquaient pour leur vie.

« Tant que la pression migratoire durera dans le sud de l’Espagne et que cela semblera nécessaire », Proactiva Open Arms annonce qu’elle continuera sa mission. Depuis le tout début de l’année, ce sont environ 28 000 personnes qui ont quitté le continent africain pour rallier l’Espagne, indique l’ONG.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here