PARTAGER

SHAFAQNA- Iqna : Asemeh Morteza et Fatima Moin, représentantes de l’organisation des femmes de Khyber Pakhtunkhwa, ont rencontré Mehran Eskandarian, attaché culturel iranien et chef de la Maison de la culture iranienne à Peshawar, afin de discuter sur les possibilités d’une coopération bilatérale.

Asemeh Morteza a demandé à la Maison de la culture iranienne à Peshawar d’organiser des cours d’études coraniques pendant 10 jours.
Eskandarian a annoncé que le Centre culturel iranien de Peshawar était disposé à élargir ses activités coraniques et religieuses, et à participer à des programmes coraniques, notamment à des compétitions, des cours de formation, à l’exposition coranique et aux cérémonies en l’honneur des spécialistes coraniques.
Mehran Eskandarian et Sayed Ibrahim Dehnadi, consul iranien à Peshawar, ont assisté au 31ème anniversaire du martyre de l’Allameh Sayed Aref al-Husseini (ancien dirigeant chiite du Pakistan).

À lire aussi :Accueil chaleureux au parc du Coran au Pakistan

De nombreux érudits et personnalités religieuses participaient à cette cérémonie dont l’Allameh Sayed Javad Naqavi, fondateur du centre islamique « Orwat-ol-Wothqa » de Lahore, et l’Allameh Sayed Jawad Hussain Hadi, responsable du centre islamique « Aref al-Husseini » de Peshawar, ont assisté à l’événement.
L’Allameh Sayed Javad Naqavi qui était l’invité spécial de cette cérémonie, dans son discours, a loué le courage du martyr Aref al-Husseini et a invité les gens à suivre la voie de ce disciple de l’Imam Khomeiny.
L’Allameh Naqavi a ensuite félicité le guide suprême pour sa dénonciation des complots britanniques, et déclaré que les ennemis de l’Islam avaient tout fait et dépensé des sommes phénoménales pour détruire l’Islam authentique et les Chiites.
L’Allameh Sayed Jawad Hussain Hadi a qualifié ce martyr de « lumière pour les chiites et les autres musulmans », et évoqué les souvenirs qu’il avait du martyr Aref al-Husseini.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here