PARTAGER

SHAFAQNA – Iqna: Les États-Unis sont un des pays qui tentent de stopper la propagation du virus et selon Reuters, des sources américaines ont rapporté que des dizaines de documents sur la contagion du Coronavirus, les statistiques sur les quarantaines et les restrictions des voyages, sont gardés secrets dans la salle de réunion du Département de la Santé et des Services sociaux (HHS) depuis la mi-janvier, sous haute sécurité.

Mais le 13 mars 2020, le président Donald Trump a déclaré l’état d’urgence, après avoir été vivement critiqué et accusé de ne pas avoir pris au sérieux l’épidémie.
La pénurie de services de santé et l’inexistence d’assurance sociale complète aux États-Unis, sont les problèmes majeurs de la population. Aux États-Unis, 58% des hôpitaux sont à but non lucratif, 21% gouvernementaux et 21% privés. Les soins de santé publique sont assurés par une combinaison d’assurances maladie privées et publiques. Cependant, les résultats en matière de santé, ne sont pas répartis également dans la population et les inégalités d’accès aux soins de santé sont très courantes. Cela est particulièrement vrai pour les minorités ethniques et raciales aux États-Unis, qui sont moins susceptibles d’avoir accès à des soins de santé de qualité et aux services de prévention.
Selon une étude en 2014, le système de santé privé américain est parmi les plus chers au monde et vient bien après l’Australie, le Canada, la France, l’Allemagne et les Pays-Bas. Cette étude a montré que les États-Unis n’ont pas été en mesure d’obtenir de meilleurs résultats que les autres pays, et qu’ils se classent au dernier rang en termes d’accès et d’efficacité, et au premier rang en termes de prix du système de santé parmi les pays développés.
بهداشت و اقتصاد آمریکا، زیر ضربات ویروس کرونا
Ces documents ont soulevé de nombreuses préoccupations au sujet de l’efficacité et du fonctionnement du gouvernement américain dans des situations critiques.
Le New York Times a écrit dans un article du 11 mars 2020, faisant référence aux efforts pour équiper les hôpitaux américains, que certains hôpitaux avaient des difficultés et des équipements limités, et que les hôpitaux dans tout le pays, étaient actuellement confrontés à une pénurie d’équipements de protection en raison de la demande mondiale croissante et des perturbations de la chaîne d’approvisionnement.
بهداشت و اقتصاد آمریکا، زیر ضربات ویروس کرونا
La CNN a également signalé des problèmes dans le système de santé américain et écrit : « Selon les dernières données du recensement de 2018, près de 28 millions d’Américains en âge de travailler et qui représentent environ 10,4% de la population, ne sont pas assurés. Cela signifie qu’ils ne se rendent généralement dans les centres médicaux, que lorsque leur santé est grave. Cela peut conduire à la contamination d’autres personnes lors d’une épidémie virale comme celle du Corona. Mais même ceux qui sont assurés peuvent ne pas recevoir de traitement immédiatement et doivent faire face à des dépenses supplémentaires comme les visites chez le médecin et les frais des services d’urgence.
En plus des problèmes de santé, le Corona a eu un impact social profond sur les gens. Les étagères vides dans les principaux magasins dans le monde et aux États-Unis, sont devenues chose courante. La décision de Donald Trump d’annoncer l’état d’urgence nationale vendredi, a poussé une ruée de clients dans les magasins de produits alimentaires et les centres de vente de produits d’hygiène.

À lire aussi: Coronavirus: Donald Trump a-t-il voulu s’approprier le projet de vaccin d’un laboratoire allemand?

Le New York Times dans son article sur l’état des magasins, a écrit que des centaines de personnes avaient accouru dans les magasins de la Société de commerce de détail Costco de Santa Clarita en Californie, et essayaient de trouver une place dans le parking, et qu’alors que le magasin Trader Joe ouvrait à Hoboken dans le New Jersey, une série de clients nerveux faisant la queue sous la pluie, attendaient d’entrer à l’intérieur où les étagères étaient pour la plupart vides sans poulet, haricots, café ou chips.
Se référant à certaines restrictions sur les achats de produits d’alimentation et d’hygiène, le journal a écrit : « Vendredi, dans un grand marché alimentaire de Somerville dans le Massachusetts, on ne trouvait ni beurre d’arachides, ni œufs, ni pâtes ni boites de concentré de tomates. Les clients ne pouvaient emporter que deux paquets de papier toilette. À Houston, les nombreuses bouteilles d’eau dans les chariots, dénonçaient une incertitude quant à l’avenir, et les chaînes de magasins de Costco ont dû imposer des restrictions sur certains aliments et produits de santé comme l’eau minérale ».
Les inquiétudes concernant une éventuelle répétition de la chute du marché américain le 29 octobre 1929, qui avait été suivi par une chute mondiale de l’économie, ont fait chuter les marchés dans le monde.
بهداشت و اقتصاد آمریکا، زیر ضربات ویروس کرونا
Mais la baisse des marchés n’était pas uniquement due à la propagation du virus. Un autre événement a provoqué les pires semaines des marchés boursiers aux États-Unis, quand le président américain, Donald Trump, a déclaré que tous les vols d’Europe vers les États-Unis seraient suspendus. Cela a suffi à faire chuter les marchés européens et les sociétés de voyages et de transport américaines et européennes, confrontées à une baisse de leurs stocks depuis la crise du Corona. Plus tôt, le 9 mars 2020, Trump a annoncé qu’il inviterait des dirigeants de Wall Street à la Maison Blanche, pour étudier l’impact économique du Coronavirus.
Cette épidémie et l’effondrement du marché boursier ont provoqué un débat sur la récession aux États-Unis. Les experts ne savent pas si la récession se produira et certains disent qu’elle est inévitable et peut-être déjà en cours. Certains experts financiers ont remis en question la capacité des États-Unis à lutter contre la récession en raison de la nature de la récession et du manque de moyens nécessaires.
Dans un discours le 12 mars 2020, Donald Trump s’est déchargé de toutes responsabilités et a accusé l’Union européenne de négligence dans la prévention de l’épidémie dont elle était devenue le centre. Trump a affirmé que son administration avait pris les meilleures mesures contre cette épidémie qui n’affectera pas l’économie américaine.
ضربه مهلک کرونا بر بهداشت و اقتصاد آمریکا
La question est de savoir dans quelle mesure le virus aura une influence sur l’économie et la santé aux États-Unis qui ont à peu près, la même taille que le continent européen, et comment le pays le plus riche et le plus puissant du monde va faire face à cette épidémie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here