PARTAGER
Ayatollah Sistani, Muharram al-Haram

SHAFAQNA- Avant le mois de deuil de Muharram, le grand Ayatollah Seyyed Ali Sistani, autorité chiite a adressé ses recommandations aux prédicateurs et aux orateurs chiites. Il les a exhortés à s’abstenir de faire des remarques susceptibles de déclencher la sédition et la désunion.

Le bureau du Grand Ayatollah Seyyed Ali Sistani a publié une déclaration le dimanche 25 août 2019, alors que le monde chiite se prépare pour des cérémonies de deuil de dix jours qui débuteront le 1er septembre.

Une partie de la déclaration de l’ayatollah Sistani se lit comme suit:

“Au nom de Dieu, le tout Clément, le tout Miséricordieux,

Nous sommes bientôt sur le mois de Muharram al-Haram et le martyre d’Imam Hussayn (A.S), de son Ahl al-Bayt et de ses compagnons, (un martyre) qui rappelle l’innocence d’Ahl al-Byat du prophète Mohammad (p) chez sa Ummah. Bien qu’ils aient été comme les petits-enfants du prophète de l’Islam, ses héritiers et l’équivalent du Saint Coran, ils ont été retirés de leurs fonctions. Ils ont été choisis par Allah Tout-Puissant et ont été isolés de la direction de la Ummah. C’est parce qu’ils n’ont pas capitulé devant l’injustice et la cruauté, le tort et l’immoralité, et ils ont conseillé aux gens de justice, d’équité et de bonté, ce qui a entraîné leur massacre.

Ce martyre était le plus haut niveau des sacrifices consentis par les Ahl al-Bayt dans le sentier d’Allah, pour élever le nom d’Allah et la règle de la rationalité, de la sagesse, de la justice et du bien; les valeurs qui ont été la cause de tous les messagers d’Allah. Comme le dit le Saint Coran: “Nous avons effectivement envoyé Nos Messagers avec des preuves évidentes, et fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin que les gens établissent la justice. Et Nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a une force redoutable, aussi bien que des utilités pour les gens, et pour qu’Allah reconnaisse qui, dans l’Invisible, défendra Sa cause et celle de Ses Messagers. Certes, Allah est Fort et Puissant.” [Hadid:25]

À lire aussi : L’achèvement de la bannière noire à lever au sommet du dôme du saint sanctuaire de l’Imam Hussein (AS) à l’occasion de Muharram

C’est le conseil de nos imams lorsqu’ils ont demandé aux fidèles d’observer les événements de deuil, de se rappeler et de tirer des leçons des atrocités commises [contre Imam Hussayn (A.S) et son Ahl al-Bayt (A.S)]. Tous les fidèles musulmans qui adhèrent au conseil de nos imams, du fond du cœur et en solidarité avec Ahl al-Bayt devraient participer à ces cérémonies. Le bon sort des croyants en ce monde et au-delà réside dans le respect de ces cérémonies. Tous les croyants musulmans doivent se rappeler des événements avec amour, tristesse et humilité, comme si cela arrivait aux membres de leur famille, parce que le prophète Mahammad (p) et son Ahl al-Bayt sont les plus chers serviteurs à Dieu Tout-puissant, Plus que n’importe quel croyant musulman ou sa famille.

Il est certain que les prédicateurs devraient raconter ces misères (survenues à Ahl al-Bayt) au cours du mois de Muharram pour les garder en vie, en tant que slogan et signe de deuil. Ils sont le début du deuil. Ces discours calmeraient les cœurs des fidèles, augmenteraient leur foi et les encourageraient à faire le bien qui leur serait envoyé par Dieu tout-Puissant.

L’événement de Karbala est devenu un rappel d’Allah, du zikr, preuve de la religion (islam) et de la protection des valeurs et des enseignements islamiques dans le cœur et l’esprit des fidèles d’Ahl al-Bayt et d’autres musulmans. C’est aussi une occasion pour les érudits musulmans (que Dieu les aide) de faire attention à leur devoir d’inviter les gens à Dieu tout-Puissant et de leur rappeler le rôle que les Ahl al-Bayt jouent dans la direction de la religion et de la Ummah. C’est une tradition respectable qui doit être protégée et utilisée pour obtenir des objectifs religieux et expliquer la position d’Ahl al-Bayt.

Certains points auxquels les prédicateurs, les érudits, les orateurs et toutes les personnes actives dans ce domaine devraient faire attention à inclure:

  • Utiliser les messages du Saint Coran dans leurs discours, comme Dieu l’a révélé; le Coran est l’équilibre entre la justice et l’injustice. Allah a envoyé le Coran aux serviteurs comme guide, lumière et perspicacité. C’est un zikr béni et un rappel sage. Les attitudes et les approches d’Ahl al-Bayt sont toutes identiques et empruntées au Saint Coran. Leurs sacrifices ont été faits sur les conseils de ce livre. Le Saint Coran devrait donc être le point principal des cérémonies de deuil et tout le reste le suivra.
  • Un discours doit contenir de vrais principes, un fort raisonnement avec passion et une compréhension facile pour les auditeurs ordinaires comme le Coran et la tradition du Prophète, pour qu’ils restent dans l’esprit des gens et dissipent les doutes. Un prédicateur pourrait utiliser le raisonnement utilisé par Allah Tout-Puissant pour décrire l’univers et sa création, ou utiliser le raisonnement et les preuves qui montrent que le prophète Mohammad (p) disait la vérité; comme le prouvent les preuves de sa mission dans le Coran et des faits historiques les confirment. Un prédicateur doit rappeler aux gens le jour du jugement, lorsque la vie de chacun sera examinée de manière approfondie, que justice sera rendue et que chacun recevra les résultats de ses mauvaises ou bonnes actions. Les prédicateurs pourraient prendre leurs exemples du Coran, du hadith du prophète et des remarques d’Ahl al-Bayt et des imams. Les paroles de l’Imam Ali ibn Abi Talib (A.S) rassemblés dans le livre de Nahj al-Balagha ainsi que les invocations de Al-Sahifa al-Sajjadiyya de l’Imam Ali ibn Hussayn, Zayn al-Abedin (A.S) sont les meilleurs exemples qu’un prédicateur puisse lire pour que les gens se familiarisent avec eux.
  • Les prêcheurs devraient expliquer les valeurs divines et humaines qui ont été montrées par le prophète Mohammad (p) et Ahl al-Bayt, où les petits-enfants du prophète ont été les imams et les dirigeants de la Ummah. Ils doivent aussi rappeler aux gens les grandes valeurs du Prophète et d’Ahl al-Bayt (A.S) telles que la justice, la bonté, la loyauté, la rationalité, la sagesse et la moralité, parce qu’ils ont sacrifié leur vie dans ce chemin. ًLes poètes doivent essayer de réciter des poèmes admirant le prophète Mohammad (p) et son Ahl al-Bayt, et encourager les gens à suivre le chemin du prophète et de l’Ahl al-Bayt avec passion et à utiliser des explications raisonnables et rationnelles.
  • Les orateurs doivent réciter les conseils d’Ahl al-Bayt aux fidèles, qui rappellent aux gens à rester attachés à leurs devoirs religieux et à apprendre les meilleurs arguments moraux, même au besoin, de la part des adeptes d’autres religions ou sectes. Comme l’a dit l’Imam Ja’far Sadiq (A.S):

“O chiites! Ne soyez pas de la honte ni du dédain, soyez notre ornement, parlez bien avec les gens et méfiez-vous des sottises et des propos grossiers.”

À lire aussi : Rohani rencontre le Grand Ayatollah Ali al-Sistani

  • Les prêcheurs doivent s’abstenir de faire des expressions susceptibles de provoquer une animosité et une désunion entre les sectes musulmanes. Ils devraient essayer d’unir les musulmans et de développer des liens amicaux entre eux. Ils devraient également conseiller aux musulmans de ne pas dire ce qui sèmerait la sédition avec d’autres sectes islamiques, car ils sont des adeptes de la même religion et du même prophète en témoignant de l’unicité d’Allah. Les orateurs devraient encourager leurs auditeurs à assister au rassemblement religieux des adeptes d’autres sectes islamiques et à participer à leurs funérailles, conformément à la tradition du prophète Mohammad (p) et de ses descendants. Quiconque agit contre cette tradition a certainement commis une grave erreur.
  • Les orateurs devraient rappeler aux gens de ne pas commenter sur des questions religieuses s’ils n’ont pas d’informations et ne pas faire confiance à ceux qui prétendent être des experts en enseignements islamiques. Un prédicateur devrait être bien informé du sujet dont il parle.
  • Les orateurs doivent disposer des informations suffisantes sur l’actualité mondiale et sur ce qui se passe dans la région et ne pas parler de ces sujets s’ils n’ont pas assez d’informations.
  • Un orateur doit faire attention à ses actes et à ses comportements s’il souhaite que les gens tiennent compte de ses conseils. Il faudrait essayer d’expliquer les choses honnêtement, sans aucune hypocrisie, car c’est le seul moyen d’affecter les auditeurs.
  • Les orateurs et les prédicateurs devraient prêter attention à ce qu’ils disent lors des cérémonies de deuil qui se tiennent spécialement dans des pays étrangers et organiser ces réunions saintes de manière simple et amicale. Ils doivent essayer de satisfaire Allah Tout-Puissant dans leur mission.

“O Seigneur! Accepte-la de nous. Toi, qui es Audient et Omniscient.”

Version persane

Version anglaise

Version espagnole

Version arabe