PARTAGER

SHAFAQNA -Iqna : « Les adeptes de religions différentes peuvent facilement vivre dans ce pays s’ils se conforment aux lois allemandes, excepté les extrémistes musulmans. Les piliers de l’islam, les cinq prières et le jeûne du ramadan, sont bien acceptés dans la société allemande. La principale question est de savoir dans quelle mesure l’Allemagne peut faire preuve de tolérance envers les différentes religions. À mon avis, il existe actuellement de grandes probabilités d’affrontement entre adeptes des différentes religions en Allemagne, alors que la constitution allemande reconnait leurs droits. Personne ne devrait être discriminé à cause de ses idées », a-t-il dit.

L’ancien président allemand a également demandé à l’association islamique turque de ne pas utiliser des aides étrangères pour ses mosquées, et a déclaré que l’inauguration de la mosquée de Cologne par le président turc, Recep Tayyip Erdogan, cet automne, avait été une grave erreur.

À lire aussi : Comité de lutte en Allemagne contre l’islamophobie et le racisme

Iman Mazik, président du Conseil des musulmans d’Allemagne, a déclaré : « Nous avons une tâche commune qui consiste à créer un climat de confiance entre les adeptes de toutes les religions. Nous devons faire face à la propagande des partis d’extrême droite. Les musulmans doivent avoir les mêmes droits que les autres au sein de la société allemande et chercher à renforcer la confiance dans la société. L’inauguration de la mosquée de Cologne par le président turc, Recep Tayyip Erdogan, n’était pas à l’avantage des musulmans ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here