PARTAGER

SHAFAQNA – TRT : Les mosquées appartenant à des musulmans hui ont été fermées pour ce que les autorités ont qualifié d ‘”éducation religieuse illégale”, a rapporté le South China Morning Post, un quotidien basé à Hong Kong.

Une vidéo partagée par le quotidien sur son site Web montre des dizaines de policiers en uniforme confrontés à des fidèles musulmans hui qui tentaient d’empêcher la fermeture d’une mosquée.

On ignore si les forces de sécurité ont arrêté des musulmans hui lors de cette confrontation.

À lire aussi : La peur d’être musulman en Chine

Les images ont également montré qu’une porte de la mosquée était enchaînée et scellée. Aucun détail n’a été partagé sur le nom de la mosquée.

Le Quotidien du Peuple, organe officiel du parti communiste a cité une déclaration officielle, dans laquelle le gouvernement local de Weishan indique que la police, en coordination avec le comité local des affaires ethniques et religieuses, avait effectué une descente dans les villages de Huihuideng, Sanjia et Mamichang afin de “préserver l’harmonie et la stabilité dans le domaine religieux”.

On estime à 700 mille le nombre de musulmans hui chinois vivant dans la province du Yunnan.

Les musulmans représentent 10 des 56 minorités ethniques en Chine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here