Caractéristiques des Corans de l’époque omeyyade selon un chercheur français

by Pey Bahman Z
Corans de l'époque omeyyade

SHAFAQNA – L’un des livres contemporains les plus importants sur les manuscrits coraniques, est peut-être le livre « Les Corans de l’époque omeyyade : Introduction aux livres les plus anciens » de François Déroche, célèbre spécialiste français des manuscrits coraniques, professeur au Collège de France et titulaire de la chaire « Histoire du texte et de la transmission du Coran ».

Dans ce livre, Déroche présente une chronologie claire de toutes les modifications apportées aux manuscrits les plus anciens du Coran, déclarant qu’il ne fait pas confiance aux nouvelles méthodes de datation des manuscrits et qu’il n’est même pas d’accord avec le test au carbone 14 et ses résultats.

Caractéristiques des plus anciennes versions disponibles du Coran

Ce livre, traduit en arabe par le chercheur Hossam Sabri, a pour objectif de donner un aperçu des manuscrits du Coran qui ont été rédigés pendant la période omeyyade, c’est-à-dire au premier siècle, car avant cela les versets du Coran étaient transmis oralement. Hossam Sabri est professeur au Département d’études islamiques de la Faculté de langue et de traduction de l’Université d’Al-Azhar. Son livre s’inscrit dans la lignée des efforts du Centre « Nohoudh » pour découvrir et étudier de nouvelles méthodes, dans le domaine des études islamiques et historiques.

ویژگی‌های کهن‌ترین نسخه‌های موجود از قرآن به روایت محقق فرانسوی

Voyage à travers l’histoire des manuscrits

Dans ses recherches, Déroche examine les méthodes d’écriture de ces versions, la ponctuation des lettres et leurs différentes formes, selon les régions et les scribes, les différentes encres, le papier et les différents matériaux utilisés dans les manuscrits, et les étapes d’évolution des techniques d’écriture au fil des générations.

L’introduction du livre est un résumé des principaux sujets abordés dans le livre, avec un accent particulier sur le thème de l’histoire, afin que le lecteur sache comment être sûr qu’un manuscrit du Coran appartient réellement à la période omeyyade, sachant que les premiers et derniers feuillets des manuscrits manquent généralement, et que d’autres indices doivent être trouvés pour garantir l’authenticité des manuscrits.

En outre, il est aussi probable que ces manuscrits remontent à avant le dernier quart du premier siècle, c’est-à-dire avant l’année 695, à l’époque d’Abdul Malik bin Marwan, le cinquième calife omeyyade de Damas.

Déroche explique dans son livre, que les Omeyyades ont ordonné la compilation d’un nouveau Mushaf dans le but de concurrencer la Bible chrétienne, d’apparence luxueuse. Dans ce livre, l’auteur a spécifiquement étudié deux manuscrits dont l’un est conservé à Istanbul et le second appelé « Manuscrit omeyyade de Fustat » (Vieux Caire), conservé à Saint-Pétersbourg et à Paris.

فرانسوا دروش، نسخه‌شناس فرانسوی

L’auteur montre que ces manuscrits sont considérés comme les manuscrits les plus importants pour montrer au lecteur, que les manuscrits de l’époque omeyyade étaient plus précis que les manuscrits antérieurs, compilés sous le califat d’Uthman.

À lire aussi: Le livre de François Déroche étudie des premiers manuscrits coraniques

La version impériale, les meilleurs Corans de l’époque omeyyade

Déroche aborde la question du « Manuscrit impérial » faisant peut-être référence aux Musahf ottomans, et soutient qu’il existe deux grands manuscrits qui ont gagné en popularité parmi les érudits, le premier étant un énorme manuscrit conservé à Dublin, en Allemagne, et le second de plus petite taille, que l’auteur appelle le « Manuscrit omeyyade de Sana’a » conservé à Sana’a, au Yémen.

La conclusion du livre « Les Musahf de l’époque omeyyade » est que de nombreux manuscrits peuvent – et doivent – être attribués à la période omeyyade divisée en deux parties principales : La période antérieure à Abd al-Malik, qui se distingue par des versions moins avancées, et la période qui a suivi Abd al-Malik, où les manuscrits ont un style d’écriture plus standardisé et plus de dorures.

Selon l’auteur, il est clair que les Omeyyades avait deux objectifs, atteindre un plus haut degré d’ordre et protéger la réputation de la famille régnante. Déroche estimait qu’Uthman bin Affan voulait empêcher les musulmans de se battre pour leurs livres saints, comme les juifs et les chrétiens, mais que le texte, avec un petit nombre de mots, de voyelles et de règles phonétiques ne présentait pas le texte du Coran tel qu’Uthman l’avait prévu, sur la base de la tradition islamique.

کتاب قرآن‌های عصر اموی اثر فرانسوا دروش

Déroche estime que son livre fournit non seulement une chronologie des manuscrits, mais remet également en question certaines opinions sur le processus de rédaction car, comme il le dit, le développement des manuscrits, en particulier les règles orthographiques, s’est fait à un rythme rapide et montre que le texte était encore vague au cours des premières décennies du règne des Omeyyades.

Déroche a déclaré dans une interview : « Ce livre introduit de nouveaux éléments dans l’histoire de l’écriture arabe et dans l’histoire de l’art islamique de cette période.

Examiner la préparation des manuscrits coraniques sous le règne omeyyade, fournit également de nouveaux aperçus sur l’attitude générale de l’élite dirigeante à l’égard du Coran.

Certains chercheurs pensent que François Déroche a commencé à travailler d’un point de vue laïc, dans ses études sur le Coran, commencées en 1978, et du point de vue d’un orientaliste français contemporain.

Ce livre premièrement, nie ce que prétendent les orientalistes récents selon lesquels le Coran remonte au 4ème siècle de l’Hégire, et nous encourage à étudier les anciens Corans, qui sont nombreux et dont le plus important sur lequel Deroche a travaillé, qui remonte au début de l’époque omeyyade, est le Codex Parisino-petropolitanus, découvert dans la mosquée Amr Bin Al-Aas du Caire, et parvenu à la Bibliothèque nationale de Paris, au 19ème siècle.

Source: IQNA

www.shafaqna.com

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.