PARTAGER

SHAFAQNA – Alhassanain :  Caractères de l’Imam Hassan Al-Mujtaba (A.S).

Sa politesse

L’Imam Al-Hassan et l’Imam Al-Hussein allaient à la mosquée lorsqu’ils virent un vieillard qui faisait ses ablutions en faisant quelques erreurs.

L’Imam Al-Hassan (Psl) se demanda, alors, comment pourraient ils réparer les ablutions de ce vieillard sans que celui-ci ne prît cela pour une impolitesse à son égard…

Les Imam Hassan et Hussein s’avancèrent vers le vieillard en faisant semblants d’être en désaccord au sujet des modalités des ablutions et demandèrent son arbitrage et chacun disait à l’autre : ” Toi, tu ne sais pas faire tes ablutions ! “… Ils firent leurs ablutions devant le vieillard qui comprit aussitôt ses erreurs et se rendit compte de leur fin.

Alors, il leur dit en souriant : ” Tous les deux, vous savez bien faire vos ablutions.” Et tout en pointant du doigt sa poitrine, il dit : “C’est bien ce vieillard ignare qui ne le savait pas, et il vient de l’apprendre de vous ! ”

Sa piété

L’Imam Hassan (Psl) était connu par sa grande piété. Il était réputé être le meilleur adorateur de son temps, et il avait fait 25 fois le pèlerinage en marchant à pied de la Médine à la Mecque.

Chaque fois qu’il se levait pour la prière, il jaunissait et une secousse le prenait par crainte de Dieu, et il disait : ” Quiconque se présente devant Dieu, doit jaunir et frémir…”

Et arrivant à la porte de la mosquée, lève la tête et dit : ” Mon Dieu, Ton invité est à Ta porte ! Ô Bienfaiteur, voici le malfaiteur arrivant chez Toi ! Par le meilleur que Tu as dépassé et négligé le pire que j’ai ! Ô Généreux ! ”

Sa clémence
 
Un jour, au cours de sa route, l’Imam (Psl) rencontra un homme de la Syrie réputé pour sa haine pour Ahlul-bayt (P). Le Syrien déversa sur l’Imam un flot d’injures et d’insultes et essaya de le provoquer, mais l’iman (Psl) resta silencieux attendant que le Syrien termine ses propos grossiers, après quoi, il le salua en souriant et lui dit :

Je crois que vous êtes étranger ici ?

Si vous nous demandez quelque chose, nous vous la donnerons !

Et si vous vous informez auprès de nous, nous vous informerons!

Et si vous avez faim, nous vous donnerons à manger jusqu’à la satiété !

Et si vous n’êtes pas bien vêtus, nous vous habillerons convenablement !

Et si vous êtes besogneux, nous vous enrichissions !

Et si vous êtes poursuivis, nous vous abriterons !

Et si vous avez un problème, nous vous le résoudrons !

Le Syrien fut stupéfait de cette morale magnanime et il se rendit compte aussitôt que Muawiya, le gouverneur de la Syrie trompait les gens, falsifiait la réalité et calomniait à tort l’Imam Ali et ses fils (P).

Le Syrien fut très ému, il fondit en larmes et dit : ” Je témoigne que tu es l’assistant de Dieu sur terre et que Dieu sait le plus où Il place Son message. Est-il que vous et votre père étiez pour moi les plus détestables des créatures, et maintenant, vous êtes, pour moi, les plus chers et aimables de toutes les créatures… ”

Puis le Syrien, sur invitation de l’Imam, passa le reste de son séjour chez lui.

Sa générosité

Un homme demanda l’aide de l’Imam Hassan (Psl), il en reçut de quoi pouvoir mener une vie indépendante.

Un nomade vint un jour à l’Imam et demanda son aide. Il dit alors : ” Donnez lui tout ce qui se trouve dans l’armoire ! ”

Un jour, l’Imam al Hassan (Psl) était en train de faire le tour de la Kaaba (taouaf) lorsqu’il entendit un homme implorer Dieu de lui donner une grande somme d’argent. L’Imam se rendit aussitôt à sa maison et lui envoya la somme qu’il demandait de Dieu !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here