PARTAGER
Salma Lakhani, Canada, Justin Trudeau

SHAFAQNA – Oumma: Ils sont les représentants de la Reine en région, ainsi que le stipule une décision entérinée en 1892, le corps prestigieux des Lieutenants-gouverneurs du Canada compte depuis peu dans ses rangs une femme d’exception, la première de confession musulmane à gagner son bâton de maréchal.

Femme de tête mais aussi de cœur, Salma Lakhani, une activiste communautaire connue pour son engagement en faveur de l’accès aux soins et à l’éducation pour tous, notamment des femmes et des immigrés, vient d’entrer par la grande porte dans l’histoire du pays de l’érable, sa terre d’adoption depuis plus de quarante ans.

Nommée par la gouverneure générale Julie Payette, c’est sur proposition du Premier ministre, Justin Trudeau, que cette chef d’entreprise prospère qui a forgé sa propre réussite à la force du poignet, en n’ayant de cesse de prôner la diversité et l’inclusion dans et en dehors de la sphère du travail, a été promue à de si hautes fonctions.

Le 30 juin dernier, sous les yeux brillant d’émotion de son mari et de ses deux filles, Salma Lakhani, l’enfant de parents réfugiés originaires d’Ouganda, connaissait la consécration suprême : elle a été officiellement intronisée Vice-représentante de la Reine Elisabeth II du Canada dans la province de l’Alberta.

À lire aussi: Conversion d’une femme canadienne à l’islam: “Le vrai sens de l’islam est la paix”

Fière de ses racines qu’elle ne renierait pour rien au monde, se faisant le porte-drapeau des valeurs musulmanes humanistes qui lui ont été transmises très tôt, Salma Lakhani a consacré une grande partie de sa vie à secourir les plus nécessiteux, à se faire l’ardente porte-parole des sans-voix, tout en s’évertuant à donner leur chance à celles et ceux venus d’ailleurs, dont le parcours était jalonné d’obstacles infranchissables.

Enchaînant les distinctions honorifiques, après s’être vu décerner, en 2005, la médaille du centenaire de l’Alberta, puis, en 2012, celle du Jubilé de diamant de la Reine Elisabeth II, elle a été mise à l’honneur en 2019 par le NorQuest College, un établissement scolaire communautaire de renom.

Figure de proue du programme Youth in Transition, qui a notamment conseillé et accompagné au mieux de nombreux étudiants ayant l’anglais comme seconde langue, Salma Lakhani a été récompensée pour tous ses efforts par l’un des fleurons du système éducatif de la province de l’Alberta. Une province dont elle est désormais l’incarnation de l’exemplarité et de l’intégration réussie.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here