PARTAGER

SHAFAQNA – IQNA : Roman Sadegh, membre de cette association, a déclaré que ces panneaux avaient été installé une semaine après l’attaque contre une femme musulmane, le 30 décembre 2018, à la tour de la réunion, pour informer les gens sur l’islam et la philosophie du vêtement islamique.

À lire aussi : Les femmes voilées ont le droit de courir

« Nous nous sommes rendus compte lors de ces contacts, que les gens avaient très peu d’informations sur l’islam, et cela nous a encouragés à lancer cette campagne dans d’autres villes américaines. Les insultes existent bien entendu, mais cela ne nous a pas découragés, beaucoup de gens nous contactent pour poser des questions sur l’islam, l’hijab et les femmes musulmanes, et ces panneaux resteront à Dallas et à Houston jusqu’au mois prochain », a-t-elle déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here