PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : La chaîne Al Jazeera vient de diffuser une enquête de 52 minutes intitulée « Génération Hate », sur les membres du groupuscule d’extrême-droite Génération identitaire.

Filmés en caméra cachée dans leur bar privé la Citadelle, ouvert en 2016 à Lille, on y aperçoit les membres du groupe tenant des propos violents et racistes contre ceux qu’ils appellent « les wesh », ou les « sales bougnoules ».

Un individu affirme même qu’il se verrait bien commettre un attentat, « faire un carnage » en utilisant une voiture bélier contre une mosquée ou le marché de Wazemmes.

Un autre homme, qui serait un proche d’Aurélien Verhassel, président de « La Citadelle », est même filmé en train de tabasser une jeune Maghrébine en pleine rue.

À lire aussi : Un documentaire d’Al Jazeera dévoile les liens secrets entre des extrémistes violents et le parti de Marine Le Pen

D’autres propos nazis sont également rapportés. Mais Génération identitaire a déjà réagi en dénonçant un pseudo-documentaire à charge et des propos qui auraient été mal traduits en français ou déformés.

La maire de Lille Martine Aubry exige tout de même la fermeture de l’établissement. Le préfet du Nord et la femme politique viennent de saisir le procureur de la République.

«Les propos racistes tenus et les actions violentes, avérées ou planifiées, qui sont relayées ne sont pas acceptables», a affirmé le préfet du Nord, Michel Lalande, dans un communiqué.

«Ce documentaire choquant et inadmissible démontre des actes d’une particulière gravité contre lesquels notre société doit apporter une réponse judiciaire», a déclaré de son côté Martine Aubry.

Le parquet de Lille n’exclue pas l’ouverture d’une enquête judiciaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here