Australie: Une mosquée lourdement vandalisée

by Pey Bahman Z
Australie, mosquée de Melbourne

SHAFAQNA – Huit hommes ont été inculpés après s’être introduit par effraction dans une mosquée de Melbourne dans la nuit de samedi 18 au dimanche 19 juin.

La police a retrouvé les suspects dont l’un est âgé de 62 ans et les autres ont de 18 à 19 ans. Ils ont été inculpés d’intrusion, détérioration et vol à la suite de dégâts causés à la mosquée House of Peace (Maison de la Paix) de Langwarrin, dans la banlieue de Melbourne. Selon la police, l’incident ne semble pas avoir de motifs antireligieux.

Les caméras de sécurité ont montré un groupe d’intrus pénétrant par effraction dans la mosquée et roulant en vélo dans la zone réservée à la prière, avant de commencer une sorte de course à pied et de renverser des chaises à coups de pied. Les auteurs présumés se sont également introduits par effraction dans un bureau et dans un débarras fermés à clé. La zone de prière est endommagée.

À lire aussi: Le marché de l’alimentation halal en Australie

Wadood Janud, l’imam de la mosquée, et sa famille vivent à l’étage au-dessous. C’est le vacarme de l’intrusion qui l’a réveillé, a-t-il expliqué à Channel Nine. Il a appelé la police avant de tenter d’effrayer le groupe d’intrus. « J’ai pris la première chose qui m’est tombée sous la main, raconte-t-il, une crosse de hockey, et je suis sorti pour taper sur la barrière afin de les effrayer. Je les ai vus se précipiter hors du bâtiment. Le lieu de prière est un endroit où l’on ne marche même pas avec nos chaussures. Ça a été pénible de découvrir les dégâts. »

La police de Victoria a confirmé que les intrus avaient fui avant son arrivée. Les leaders de la Maison de la Paix de Langwarrin ont déclaré qu’ils étaient prêts à pardonner aux intrus qui ont pourtant causé plusieurs milliers de dollars australiens de dégâts dans leur lieu de prière. « Les milliers de fidèles qui fréquentent la mosquée seront contrariés au sujet de l’infraction. Mais nous sommes prêts à inviter les jeunes s’ils veulent apprendre l’histoire du lieu qu’ils ont endommagé », ont expliqué l’imam Osama Ahmed.

« La plupart des membres de notre communauté ont échappé à des persécutions dans différentes parties de la planète. Ils sont venus ici pour vivre en paix et pratiquer la religion qu’ils ont choisie. Je serais très heureux de faire visiter les jeunes et de répondre à toutes les questions qu’ils peuvent avoir », a déclaré l’imam Wadood Janud.

 

Source: Saphirnews

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.