PARTAGER

SHAFAQNA – Actualite News : Une école religieuse islamique a été attaquée et vandalisée pour la deuxième fois en trois mois, a annoncé mardi 26 mars son directeur.

La Bahr Academy de la ville de Newcastle a été attaquée par six personnes qui ont pénétré par effraction dans l’école et le lieu de culte, brisé les vitres et profané les copies du Coran, a rapporté l’imam Abdul Muhit.

«L’un des voisins nous a appelé pour nous dire que des personnes se trouvaient à l’intérieur de l’école et qu’elles cassaient des objets. Lorsque nous sommes arrivés à la mosquée, la police est arrivée au même moment et nous avons arrêt& six jeunes », a déclaré Muhit.

«Nous n’avons pas vu le feu, mais un tapis a été brûlé et nous avons l’impression qu’ils étaient prêts à incendier le bâtiment. Quand nous sommes arrivés, ils parlaient des musulmans et faisaient des blagues racistes entre eux », a-t-il ajouté.

Selon une surveillance de quartier, l’attaque aurait eu lieu à 21h00, heure locale (21H00 GMT) et les responsables de l’institution et de la police sont arrivés à l’académie à 21h20 alors que les auteurs étaient toujours à l’intérieur, causant des dommages.

Bien que les individus aient été attrapés par la police, Muhit a déclaré qu’ils n’étaient pas en mesure de les arrêter à ce moment-là, car il n’y avait pas assez de personnel policier sur les lieux. Cependant, après avoir identifié les suspects, la police a été en mesure de les arrêter mardi matin.

À lire aussi : Royaume Uni : à Birmingham, cinq mosquées visées par des actes de vandalisme

Quand on lui a demandé comment l’attaque avait eu un impact sur la communauté musulmane de Newcastle, l’imam Muhit a noté qu’il était encore trop tôt pour le dire. Cependant, il a souligné qu’il s’agissait de la deuxième attaque en moins de trois mois et de la quatrième en tout, et que de telles attaques ont donné un sentiment de vulnérabilité mais aussi d’unité à la communauté.

«C’est la seule académie islamique dans le nord de l’Angleterre […] et si notre communauté ne se réunit pas pour la défendre, une attaque plus grave pourrait se produire à l’avenir», a déclaré l’imam.

L’institution islamique avait déjà été vandalisée en janvier 2019 et des graffitis racistes avaient été pulvérisés sur ses murs. L’école a dû déménager pour reconstruire l’académie et réparer les dégâts.

Les crimes islamophobes ont monté en flèche à travers le Royaume-Uni à la suite des attaques terroristes perpétrées dans les mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande, qui ont coûté la vie à 50 musulmans.

Selon Tell Mama, une organisation non gouvernementale qui documente des incidents islamophobes au Royaume-Uni, les attaques islamistes ont augmenté de près de 600% au cours de la semaine qui a suivi la fusillade à Christchurch. Des informations font état de violences verbales sur des musulmans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here