PARTAGER
© Morteza Nikoubazl Source: Reuters Défilé militaire iranien (image d'illustration).

SHAFAQNA – RT : Selon la télévision publique iranienne, un attentat terroriste a été perpétré le matin du 22 septembre contre un défilé militaire dans la ville d’Ahvaz, dans le sud-ouest de l’Iran. L’attaque a visé une parade organisée à l’occasion de la Journée nationale des forces armées.

Ils sont nourris par l’Arabie saoudite et ils ont essayé de faire de l’ombre à la puissance des forces armées [iraniennes]

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a dans la foulée accusé un «régime étranger» soutenu par Washington d’être «responsable» de l’attentat. «Des terroristes recrutés, entraînés et payés par un régime étranger ont attaqué Ahvaz […] L’Iran considère que les parrains régionaux du terrorisme et leurs maîtres américains sont responsables de telles attaques», a-t-il écrit sur son compte Twitter. «[Ces terroristes] sont nourris par l’Arabie saoudite et ils ont essayé de faire de l’ombre à la puissance des forces armées» iraniennes, a-t-il ajouté.

À lire aussi: Irak: en pleine crise sociale à Bassora, des manifestants brûlent le consulat d’Iran

Selon la télévision d’Etat al-Alam, citant le député Mojtaba Zolnouri, au moins 29 personnes ont perdu la vie dans cet attentat, dont des femmes et des enfants parmi les spectateurs et un journaliste. L’agence Irna avait auparavant fait savoir qu’au moins huit militaires avaient été tués, ainsi que plusieurs civils.

De plus, 57 blessés sont à déplorer selon le dernier bilan officiel. Aucun officiel présent à cet événement n’aurait été touché.

Un attentat imputé au groupe séparatiste arabe al-Ahvazieh

L’attentat est imputé par les autorités iraniennes à un groupe séparatiste arabe. «Ceux qui ont ouvert le feu sur les gens et les forces armées sont liés au mouvement al-Ahvazieh», a ainsi déclaré Ramezan Sharif, le porte-parole des Gardiens de la Révolution.

À lire aussi: Rohani: La présence illégales des Etats-Unis en Syrie doivent rapidement cesser

Pour autant, le groupe terroriste Etat islamique a revendiqué l’attentat, selon son agence de propagande citée par l’AFP. Plus tôt, un porte-parole de l’armée iranienne avait déclaré que les assaillants n’appartenaient pas à cette organisation djihadiste, mais étaient «liés aux Etats-Unis et [à l’agence de renseignement israélienne] Mossad».

Selon l’agence Fars, qui a diffusé des images du drame sur Twitter, l’attaque a été menée par deux hommes armés ayant ouvert le feu sur la foule. Les assaillants ont ensuite essayé de tirer sur la tribune officielle, mais ont été neutralisés par les forces de l’ordre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here