PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : « Apu reflétait la manière dont l’Amérique nous voyait : serviles, sournois, maladroits. Un homme blanc a créé un stéréotype de voix d’Indien, un groupe de scénaristes blancs ont rigolé, et voilà comment est né l’objet de mes tourments durant mon enfance et une insulte vivante à mes parents. » Hari Kondabolu, comédien américain, n’apprécie pas du tout le personnage d’Apu, dans les « Simpson ». Le comédien né de parents indiens accuse la série de racisme et met en cause le comédien Hank Azaria, qui prête sa voix au personnage.

Suite à la polémique provoquée par le témoignage de Hari Kondabolu, Hank Azaria avait alors fait son mea culpa et proposé que « des scénaristes indiens, asiatiques » travaillent sur le scénario de la série. Dans un épisode des « Simpson », Marge et Lisa évoquaient elles aussi la polémique. Dans les dialogues, on sentait que les scénaristes n’avaient pas encore décidé de l’attitude à adopter suite à ces accusations de racisme.

À lire aussi : Accusés de racisme, les auteurs des «Simpson» répliquent

Seule certitude : les scénaristes ont voulu faire évoluer Apu. Le producteur de cinéma indo-américain Adi Shankar, qui a participé à des réunions sur ce sujet, a alors pris l’initiative d’annoncer « l’abandon du personnage d’Apu, purement et simplement. » Une nouvelle selon lui « décourageante », puisque les scénaristes « ne justifieront quoi que ce soit. » Pour Shankar, l’information providendrait d’un proche de Matt Groening, le créateur des « Simpson ».

Mais en réalité, malgré les nombreux articles de presse à ce sujet, il semblerait qu’Apu soit loin d’être rayé de la liste des personnages des « Simpson ». Il apparaît en effet dans un épisode de la nouvelle saison… mais de façon furtive et sous la forme d’un ange. La rumeur est-elle fondée ? Non, selon un des scénaristes qui a tenu à démentir Adi Shankar qui n’est, rappelle-t-il, « pas un producteur des ‘Simpsons’. Je lui souhaite tout le meilleur, mais il ne parle pas au nom de notre série. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here