PARTAGER

SHAFAQNA – PRESSTV : La chaîne Al-Mayadeen qui, depuis plusieurs jours déjà, consacre une édition spéciale à la célébration du 40eanniversaire de la révolution islamique d’Iran a retransmis en direct la grande marche de ce 11 février à Téhéran.

Depuis son studio à Téhéran, la chaîne libanaise a lancé une couverture médiatique exceptionnelle sur l’événement le plus médiatisé en Iran. À cette occasion, elle a diffusé pendant les dix derniers jours des émissions spéciales consacrées à la Révolution islamique et aux évolutions qu’elle a entraînées dans le pays et retransmis en direct la grande marche du 11 février.

Des milliers d’Iraniens se sont réunis à Téhéran, place Azadi (Liberté), et des millions à travers tout l’Iran, ce lundi matin.

« Des gens issus de toutes les couches sociales sont descendus dans la rue pour scander des slogans contre les États-Unis. Apparemment, c’est dans l’ADN des Iraniens de défier leurs ennemis lorsque ceux-ci les menacent. Dans ce cas, peu importe leurs tendances politiques, les Iraniens s’élèvent à l’unisson pour défendre leur patrie face aux menaces étrangères. Et vous pouvez constater la foule qui est venue aujourd’hui exprimer son soutien », a affirmé le correspondant de la chaîne Ahmad al-Bahrani.

Malgré la pluie qui tombe depuis ce matin sur Téhéran, des milliers d’Iraniens se sont donné rendez-vous au centre-ville de la capitale pour envoyer un message fort à l’étranger.

La veille, plus de 25 partis et factions politiques ont publié un communiqué commun appelant la population à participer aux marches du 11 février. Ce communiqué montre la cohésion nationale et sociale du pays et adresse un message clair aux pays étrangers notamment aux États-Unis qui voudraient nuire à la sécurité et à la stabilité de l’Iran.

The Jewish Press, un journal américain basé à New York, n’a pas réussi à mettre en sourdine les célébrations de ce 11 février en Iran qu’il a qualifiées de « provocations aux États-Unis » dans un article qui souligne que des marches se sont déroulées dans « plus de 1 000 villes et 10 000 villages du pays, sans se laisser décourager par le froid de l’hiver, les pluies et les chutes de neige ».

Les manifestations ont débuté ce lundi matin, à 9 h (heure locale), dans toutes les villes à travers l’Iran : l’occasion pour la nation d’exprimer son anti-impérialisme et pour l’armée de présenter ses missiles et drones de fabrication locale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here