PARTAGER
Islamophobie

SHAFAQNA-Iqna : Un groupe de défense des droits de l’homme a déclaré que le nombre des attaques verbales et physiques contre des musulmans, avait considérablement augmenté depuis les déclarations ridicules de Johnson l’année dernière, à propos de la burqa.

Dans son rapport annuel, le groupe de défense des droits de l’homme « Tell Mama » a déclaré : « En 2018, le nombre des actes islamophobes au Royaume-Uni, a augmenté. Le premier cas s’est produit au printemps de l’année dernière après l’envoi de lettres aux foyers et aux lieux de travail des musulmans, demandant de punir un musulman chaque jour. Les lettres disaient que les gens pouvaient obtenir des points en arrachant le foulard des femmes musulmanes. »

À lire aussi :L’ex-ministre britannique des AE compare les musulmanes qui portent la burqa « aux boîtes aux lettres » et à des « braqueuses de banque»

« Le second cas a été les déclarations de Boris Johnson en août 2018, où il comparait les femmes musulmanes qui portaient la burqa à des voleurs de banques. Les attaques anti-islamiques sont passées de 8 cas par semaine à 38 cas par semaine, soit une augmentation de 375%. Au cours de cette période, sur 38 actes de haine contre les musulmans, 22 étaient des attaques contre des femmes portant la burqa. Le groupe a également enregistré 57 agressions au cours des trois semaines suivant les déclarations de Boris Johnson. Les statistiques montrent que 42% des attaques de rue contre des musulmans étaient directement liés aux propos de Boris Johnson et au ton utilisé dans son carnet de notes », ajoute Telle Mama.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here