PARTAGER
https://fr.shafaqna.com

SHAFAQNA – breizh-info : Plus de 300 parents et enfants, majoritairement musulmans, se sont rassemblés cette semaine à Birmingham à l’extérieur d’une école primaire pour protester contre les leçons sur l’homosexualité et la théorie du genre.

Certains manifestants ont déclaré qu’ils préféreraient quitter le Royaume-Uni plutôt que de permettre à leurs enfants de continuer à fréquenter l’école communautaire Parkfield à Birmingham.

Durant la manifestation, on pouvait lire des pancartes proclamant : « L’éducation n’est pas l’endoctrinement ».  Un enfant portait une pancarte manuscrite qui disait : « Laissez nos enfants être des enfants ».

Regarder aussi : Vidéo ; D’élèves musulmans manifestent contre l’enseignement de l’homosexualité et de la théorie du genre

Depuis quelques jours déjà, des centaines de parents avaient signé une pétition dans laquelle ils réclament le retrait de cours de sensibilisation à l’égalité vis-à-vis des personnes LGBT dans le cadre d’un programme spécial, indique The Guardian

La manifestation s’inscrit dans le cadre d’une campagne contre les cours sur l’égalité à l’école, les parents de ce quartier majoritairement musulman affirmant qu’ils font la promotion de l’homosexualité. Des évangélistes chrétiens se sont joints à eux pour protester en signe de solidarité. La colère des parents est dirigée contre le directeur adjoint de l’école, Andrew Moffat, professeur lui même homosexuel qui est à l’origine du programme pour enseigner aux enfants la loi sur l’égalité et les valeurs britanniques.

Les élèves de l’école, particulièrement bien réputée, suivent cinq de ces cours par an, qui portent sur les domaines décrits dans la loi : âge, handicap, changement de sexe, mariage et partenariat civil, grossesse ou maternité, race, religion ou convictions, sexe et orientation sexuelle.

Le programme a été testé pour la première fois à l’école en 2014 et est maintenant enseigné dans des dizaines d’autres écoles du pays.

M. Moffat, actuellement en lice pour le titre de « meilleur enseignant du monde », un titre tout aussi manipulé que celui de meilleur maire femme du monde, a démissionné d’un poste d’enseignant dans une autre école après un long conflit avec des parents catholiques sur les questions d’homosexualité. Il fait face à une contestation encore plus vive de la part des parents à Parkfield School, où 98% des 750 élèves seraient musulmans.

Regarder aussi : Photos ; Birmingham ; Des parents d’élèves musulmans manifestent contre l’enseignement de l’homosexualité et de la théorie du genre

Une des représentantes des manifestants déclare au DailyMail : « Ce n’est pas seulement parce que nous sommes musulmans, il y a aussi des chrétiens ici. Nous n’avons rien contre les homosexuels et nous respectons la loi. Nous respectons le fait que M. Moffat est gay et nous sommes heureux qu’il enseigne. Mais si ces leçons continuent, j’enlèverai ma fille de l’école. Les enfants sont affectés sur les plans émotionnel et psychologique ».

M. Moffat a dit qu’il avait essayé de rencontrer les parents mais qu’il s’était arrêté lorsqu’ils sont devenus agressifs. Il a décrit avoir reçu des menaces de parents par mail et téléphone.. « Ce qui me permet de continuer, c’est le soutien de l’école, et du Conseil municipal ».

Le gouvernement britannique est en train d’introduire une nouvelle réforme de l’éducation civique, obligatoire cette fois-ci, dont une partie portera sur l’enseignement de la tolérance à l’égard des couples de même sexe et des personnes transgenres.

Retour à la réalité très difficile pour des idéologues qui se retrouvent confrontés à la réalité de la société ouverte, multiculturelle et multi confessionnelle qu’ils ont enfanté…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here