PARTAGER
minorité musulmane, Allemagne

SHAFAQNA – Iqna : L’Allemagne est la quatrième économie mondiale après les États-Unis, la Chine et le Japon, ainsi que la plus grande économie d’Europe. La vague d’immigration musulmane dans les années 1960 et 1970, et l’entrée des musulmans de Bosnie après la guerre de Bosnie et les guerres du Moyen-Orient, ont fait de l’Allemagne, après la France, le deuxième pays musulman d’Europe.

Les associations musulmanes allemandes comptent parmi les sociétés islamiques les plus actives de l’Occident et possèdent de nombreux centres, mosquées et institutions.
Selon un rapport publié en 2017 par le centre de recherche PEW, les 5 millions de musulmans allemands constituent la plus grande minorité religieuse du pays soit 6,1% de la population allemande. 63,2% des musulmans allemands sont des Turcs et des Kurdes suivis par les musulmans du Pakistan, de Bosnie, d’Albanie, d’Afrique du Nord, de Syrie, du Liban, d’Iran, d’Irak et d’Afghanistan.
La plupart des musulmans allemands vivent à Berlin et dans les grandes villes d’Allemagne de l’Ouest. Cependant, d’importantes communautés de musulmans résident dans certaines zones rurales, notamment dans le Bade-Wurtemberg, en Bavière et en Rhénanie du Nord-Westphalie. Selon le recensement des immigrants en 2011, les régions de Gross-Grove et d’Offenbach comptent la plus grande population d’immigrants musulmans.
La première vague d’immigration musulmane en Allemagne, a été formée dans le cadre des relations politiques et économiques entre l’Allemagne et l’empire ottoman au XVIIIe siècle. En 1754, Frédéric II de Prusse forma un groupe de musulmans au sein de l’armée prussienne, qui comprenait des musulmans d’origine bosniaque, albanaise et tatare.
Le premier cimetière musulman en Allemagne, a été construit en 1798 à Berlin, et la mosquée de Wünsdorf construite en 1915, a été détruite en 1925. Après la Première Guerre mondiale, 3000 musulmans vivaient en Allemagne, dont 300 étaient d’origine allemande.
En 1961, le gouvernement ouest-allemand a invité des travailleurs étrangers et le nombre de musulmans est passé à 4,3 millions en deux décennies. La plupart de ceux qui ont émigré en Allemagne venaient du sud-est de l’Anatolie.
En 2010, en raison de la forte population musulmane, le ministère allemand de l’Education et de la Recherche a organisé des études islamiques dans les universités publiques afin de préparer les enseignants à l’enseignement islamique. Depuis, des chaires de théologie islamique ont été créées dans plusieurs universités pour mener des recherches et organiser l’enseignement islamique.
Parmi les institutions et les centres islamiques d’Allemagne, nous pouvons citer :
-Le Congrès islamique mondial d’Allemagne fondé en 1932, qui est la branche allemande du Congrès mondial de l’islam et la première institution éducative islamique pour les enfants.
-L’Institut des archives centrales islamiques, fondé à Berlin en 1927.
-L’Union turque des affaires religieuses islamiques (DITIB) qui est la branche allemande de l’Organisation des affaires religieuses de Turquie (Diyanet) située à Cologne et financée par la Turquie qui forme le personnel des 900 mosquées affiliées à cette organisation.
-La Communauté islamique Jamaat al-Nour, fondée en 1979, qui est la branche allemande de l’association fondée sur les enseignements et les idées de Saïd Nursi, un religieux kurde qui vivait en Turquie, au XXe siècle.
-L’Association de la communauté islamique bosniaque fondée en 1994 à Lintfort près de Duisburg, par des immigrés bosniaques qui s’étaient réfugiés dans les Balkans dans les années 1990.
-Le Conseil central des musulmans allemands qui est une association islamique comprenant entre 15 et 20000 membres, pour la plupart allemands, arabes et turcs.
Sur les 30000 lieux utilisés comme lieux de culte par les musulmans en Allemagne, seuls quelques centaines sont des mosquées.
-Le Centre islamique de Hambourg a été fondé en 1332 à Hambourg, en Allemagne, avec le soutien financier de l’Ayatollah Boroujerdi. Une partie des activités du centre consiste à organiser les prières du vendredi et des réunions, à publier des revues en allemand et en persan, et à fournir des services de conseil. La bibliothèque du Centre islamique de Hambourg possède plus de 6000 livres sur différents sujets, islamiques et chiites.

Centre islamique de Hambourg
-La mosquée de Schutzingen construite en 1779 dans les jardins du palais de Schutzingen dans le Bade-Wurtemberg, est la plus ancienne mosquée et le plus ancien symboles d’architecture islamique en Allemagne.
Mosquée de Schutzingen
-La mosquée Yavuz Sultan Salim construite en 1995 à Mannheim, était jusqu’en 2008, la plus grande mosquée d’Allemagne, et rassemble chaque vendredi, 3000 musulmans pour la prière.
-L’Académie du Roi Fahd est une école islamique ouverte à Bonn en 1995, qui comprend une école allant du primaire au secondaire, au nom de Malik Fahd, ancien monarque saoudien.
-La grande mosquée de Cologne qui peut accueillir 2 000 à 4 000 fidèles, a été construite entre 2009 et 2013, et est une des plus grandes mosquées d’Europe. Cette mosquée abrite au rez-de-chaussée, une zone commerciale et une entrée, au sous-sol des salles de conférences, à l’étage supérieur un espace de prière et une bibliothèque spécialisée dans les questions islamiques.
Mosquée de Cologne

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here