PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : Nino Köhler, auteur de deux attentats en Allemagne, vient d’être condamné par le tribunal de Dresde à exactement neuf ans et huit mois de prison. Une peine inférieure à celle requise par le Parquet qui avait recommandé dix ans et neuf mois d’emprisonnement. 

En septembre 2016, cet homme avait fait exploser deux bombes artisanales devant l’entrée d’une mosquée et sur la terrasse d’un centre de congrès de Dresde, la capitale de la Saxe. Des attentats qui n’ont pas fait de victimes ni de blessés, malgré les importantes déflagrations. 

À lire aussi: Une étude fait état de la hausse du racisme et de l’islamophobie en Europe

Un miracle pour l’imam et sa famille présents à l’intérieur de la mosquée, qui ont échappé de peu à l’explosion. 

Le jeune homme de 31 ans, souvent impliqués dans des rassemblements du mouvement anti-islam Pegida, avait notamment à l’été 2015, dénoncé les « étrangers criminels », les « Africains fainéants ». 

Récemment, il a également participé aux manifestations à Chemnitz contre les étrangers (Chemnitz a été le théâtre de plusieurs rassemblements de l’extrême droite, suite au meurtre d’un Allemand à coups de couteau dans lequel seraient impliqués un Irakien et un Syrien). 

À lire aussi: Matteo Salvini accusé de « séquestration » de réfugiés

A son procès, Nino Köhler n’a exprimé ni excuses ni remords, se contentant d’aveux partiels. Il a cependant nié toute intention de tuer. Le Parquet a réfuté son argument, estimant que son geste était motivé par une « idéologie xénophobe ». 

La Saxe, où ont été perpétrés les attentats du jeune homme, est une région devenue un bastion de l’extrême droite allemande. La chancelière Angela Merkel y est régulièrement invectivée pour avoir laissé plus d’un million de réfugiés entrer dans le pays en 2015 et 2016.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here