PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post :

Un réfugié rohingya tire une vache dans le camp pour le sacrifice de l’Aïd al-Adhâ dans le camp de réfugiés de Balukhali, dans le district d’Ukhia, près de Cox’s Bazar. Les musulmans sont arrivés il y a un an après avoir fui la Birmanie. AFP PHOTO / Dibyangshu SARKAR

En Italie, des femmes musulmanes installent leur tapis de prière pour la prière du matin dans la friche industrielle de Parco Dora à Turin. AFP PHOTO / MARCO BERTORELLO

À lire aussi: Abraham (A.S) et la thématique du sacrifice

Au Liban, des enfants syriens réfugiés montent à dos de chameau dans un parc de la capitale, Beyrouth, lors du premier jour de l’Aïd al-Adhâ. AFP PHOTO / ANWAR AMRO

En Turquie, un marché aux bestiaux. Lors de l’Aïd al-Adhâ à Istanbul, les musulmans sacrifient plus volontiers des bovins qu’en Europe occidentale ou au Maghreb. AFP PHOTO / Yasin AKGUL

En Côte d’Ivoire, les musulmans prient pour célébrer la fête de l’Aïd al-Adhâ à la mosquée d’Adjame à Abidjan. AFP PHOTO / SIA KAMBOU

En France, les fidèles prient dans la rue devant la Grande Mosquée de Paris lors de ce premier jour de l’Aïd al-Adhâ. AFP PHOTO / ZAKARIA ABDELKAFI

À lire aussi: L’Aïd-Al-Adha, “La fête du Sacrifice” : sens, finalités, règles et questions pratiques

Les musulmans indiens transportent des chèvres à moto sur un marché aux bestiaux avant la fête du sacrifice, à Hyderabad. AFP PHOTO / NOAH SEELAM

En Somalie, les fidèles musulmans participent à la prière dans le stade Jamacadaha de Mogadiscio. AFP PHOTO / MOHAMED ABDIWAHAB

A la veille de l’Aïd, en Syrie, les gens tentent d’oublier la guerre en achetant des provisions sur un marché de la province d’Idlib, au nord du pays, région majoritairement contrôlée par les rebelles. AFP PHOTO / Zein Al RIFAI

En Palestine, les fidèles assistent à la prière du matin de l’Aïd al-Adhâ à Gaza. AFP PHOTO / Anas BABA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here