PARTAGER
fr.shafaqna - Abû Hamza ath-Thumâlî ; Qui à son époque est comme Salman à son époque

SHAFAQNA – Abû Hamza,Thâbit b. Dînâr ath-Thumâlî (en arabe : أبو حمزة ثابت بن دينار الثمالی), connu sous le surnom d’Abû Hamza, fut l’un des compagnons de l’Imam as-Sajjâd (a), des narrateurs de hadith et des exégètes chiites du Coran, du deuxième siècle de l’Hégire.
Il rapporta une invocation très connue sous le nom de Du’â Abû Hamza ath-Thumâlî de l’Imam as-Sajjâd (a) que l’on récite pendant les veilles de mois du Ramadân.

Abû Hamza fut de Kûfa[1]. Âl Muhallab le considère parmi leurs mawâlî (esclave libéré), mais an-Najâshî réfuta cette idée.[2] Il fut de la famille Banû thu’al, de la tribu Banî Tayy et connu sous le surnom d’Ath-Thumâlî, car il vivait dans le voisinage de la famille Thumâla de la tribu Azd.

Abû Hamza fréquentait Zayd b. ‘Ali à Kûfa[3], et fut témoin de son appel et de son martyre[4] Les trois enfants d’Abû Hamza, Mansûr, Hamza et Nûh furent tués au cours de la révolte de Zayd.[5]

Il n’y a pas d’informations précises à propos de la date exacte de la naissance d’Abû Hamza, mais du fait qu’il rapporta des hadiths de Zâdhân al-Kindî (M 82 H), sa naissance doit être avant le décès de ce dernier.[6] D’après les rapports, il mourut en l’an 150 H.[7]

Opinion des savants de Rijâl

Al-Najashi a déclaré: “Il était le meilleur de nos compagnons et le plus fiable d’entre eux dans la narration et la tradition.”

À lire aussi: Qui était Sultan al-Wa’izin Shirazi? Quelle était l’histoire des Nuits de Peshawar?

Il a été rapporté sur l’autorité d’Ali al-Ridha qui a dit: “Abou Hamza à son époque est comme Salman à son époque.” Sa supplication a été acceptée.

Al-Ya’qûbî considéra Abû Hamza comme un des savants de fiqh (la jurisprudence) à Kûfa.[8]

al-Kashshî[9] et an-Najâshî[10] rapportèrent des Hadiths sur sa dignité dans le hadith.
Il y a aussi deux hadiths dans le livre ar-Rijâl al-Kashshî qui blâmèrent Abû Hamza, mais

d’après l’ayatollah Khû’î ces hadiths sont inauthentiques. Khû’î et al-Mizzî écrivirent une liste contenant des personnes desquelles ath-Thumâlî rapporta des hadiths et des personnes qui rapportèrent des hadiths de lui. Bien que la plupart des savants sunnites le blâment, Hâkîm an-Nayshâbûrî rapporta des hadiths d’Abû Hamza dans son livre, al-Mustadrak et les considéra comme authentiques. Dans la préface de ce livre, il déclara que tous les narrateurs qu’Abû Hamza mentionna dans les chaînes de hadith, furent dignes de confiance.

Ses ouvrages

An-Najâshî mentionna Tafsir al-Qurân, an-Nawâdir et ar-Risâlat al-huqûq ‘an ‘Alî b. al-Husayn (a) parmi les œuvres d’Abû Hamza.

Exégèse du Coran
Chaîne de transmission

La chaîne de transmission de l’exégèse du Coran (at-Tafsîr) d’Abû Hamza chez les Imamites est rapportée au travers d’Abû Bakr Muhammad b. ‘Umar al-Ji’âbî d’Abû Sahl’ Amr b. Hamdân (307 H) de Sulaymân b. Ishâq al-Muhallabî. Ce dernier rapporta le commentaire d’Abû Hamza à Bassorah (en 267 H) de son oncle, Abû ‘Amr ‘Abd Rabbih al-Muhallabî de Abû Hamza ath-Thumâlî.

À lire aussi: Ali b. Muhammad as-Samurî , qui était le dernier représentant de l’Imam al-Mahdi (aj)?

‘Abd Allah b. Hamza al-Mansûr Billâh (M: vers 614 H) mentionna cette chaîne de transmission pour le tafsîr d’Abû Hamza et mentionna également la différence entre cette chaîne et la version de tafsîr qui fut courante chez les sunnites. Il mentionna quelques rapports sur la version rapportée par al-Ji’âbî.

Ahmad b. Muhammad ath-Tha’labî (M: vers 427 H) qui profita de l’exégèse d’Abû Hamza dans son commentaire, al-Kashf wa al-Bayân, les prit apparemment de cette dernière version.

Le texte du commentaire d’Abû Hamza fut accessible jusqu’au 6ème siècle. At-Tabrisî dans son livre (Majma’ al-bayân) et Ibn Shahr al- shûb (M 588H) dans son livre (al-Manâqib l Abî Tâlib (a)) rapportèrent des hadiths de ce commentaire.
‘Abd ar-Razzâq Muhammad Husayn Hirz ad-Dîn, dans un livre intitulé Tafsîr al- Qurân al-Karîm li Abî Hamza b. Thâbit b. Dînâr ath-Thumâlî, recueillit des hadiths rapportés par ‘Abû Hamza, qui furent liés à, ou furent mentionnés dans le tafsir d’Abû Hamza.

Caractéristiques de Tafsîr d’Abû Hamza

Dans le Tafsîr (exégèse du Coran) d’Abû Hamza, contrairement aux autres Tafâsir al-Ma’thûr (en arabe : تفاسیر المأثور ), (L’exégèse du Coran d’après la sunna), il y eut peu de hadiths mursal (les hadiths dont les narrateurs ne sont pas cités).
Abû Hamza prenait en compte le contexte de la révélation des versets et utilisait la méthode d’interprétation du Coran d’après le Coran même, tout en se référant aux vertueux des Ahl al-Bayt (a). Pour interpréter le sens des versets coraniques, il faisait de l’ijtihâd, et se servait de la récitation, de la lexicologie et de la grammaire en mentionnant des différents points de vue sur la signification des versets.

Musnad d’Abû Hamza

‘Abd ar-Razzâq Muhammad Husayn Hirz ad-Dîn recueillit des hadiths jurisprudentiels rapportés par Abû Hamza et les compila selon les différents chapitres du fiqh (jurisprudence). Dans différentes sources, il n’y a aucune trace de ce Musnad parmi les oeuvres d’Abû Hamza. Seulement ash-Shaykh at-Tûsî mentionna un tel nom qui semble être un asl ( = principe : un des Usûl al-arba’ami’a ).

Chaîne de transmission

Ash-Shaykh at-Tûsî rapporta le livre (Asl) d’Abû Hamza à travers de deux chaînes de transmission :

D’abord, par certains savants Imamites qui rapportèrent d’ash-Shaykh as-Sadûq, de son père (‘Alî b. Husayn b. Mûsâ b. Bâbiwayh al-Qummî), de Muhammad b. Hasan b. walîd al-Qummî (M: 343/H), de Mûsâ b. Mutawakkil de Sa’d b. ‘Abd Allah al-Ash’arî (M: 299 ou 301 H) et d ‘Abd Allah b. Ja’far al-Himyarî, d’Ahmad b. Muhammad b. ‘Isâ de Hasan b. Mahbûb, d’Abû Hamza.

À lire aussi: Roch Boulvin qui a converti à l’Islam a cause de Influencé par relation entre les gens et imam al-Ridha

La deuxième chaîne de transmission, est transmise par Ahmad b. ‘Abdûn (M 423 H) d’Abu Tâlib ‘Ubayd Allah b. Ahmad Anbârî (M 356 H) de Hamîd b. Zîyâd qui rapporta le livre de Yûnus b. ‘Alî al-‘Attâr d’Abû Hamza.

Autres oeuvres d’Abû Hamza

An-Najâshî mentionna le livre, an-Nawâdir, d’Abû Hamza transmis par Hasan b. Mahbûb d’Abû Hamza. ash-Shaykh at-Tûsî le mentionna avec un autre livre, appelé az-Zuhd. Sa chaîne de transmission de ces deux oeuvres, fut transmise par Hamîd b. Ziyâd (M 310H) d’Abû Ja’far Muhammad b. ‘Ayyâsh b. ‘Isâ, d’Abû Hamza.

Une autre oeuvre d’Abû Hamza est Risalat al-huqûq ‘an ‘Alî b. Al-Husayn (a). Ce épitre est disponible en deux versions avec peu de différence, l’une fut transmise par Ibn Bâbiwayhet l’autre par Ibn Shu’ba al-Harrânî (4ème H) dans le livre Tuhaf al-‘Uqûl

Du’â Abû Hamza

Abû Hamza apprit de nombreuses invocations des Imams. ash-Shaykh at-Tûsî dans le livre Misbâh al-Mutahajjid, rapporta une invocation d’Abû Hamza (attribuée à l’Imam Ali b. Husayn (a) ou Imam Sajjâd (a)), qu’on récite durant les veilles du mois du Ramadân, connue sous le nom de Du’â Abû Hamza ath-Thumâlî, sur lequel plusieurs exégèses furent écrites. Cette longue invocation contient des conseils moraux et et un sens mystique profond. Les chiites récitent cette invocation fréquemment.


Références

  1.  Muhammad b. ‘Amr ‘Aqîlî Makkî, ad-Du’afâ’ al-Kabîr, Safar Awwal; p 172 et Najâshî, Ahmad b. Alî, Rijâl an-Najâshî, p 115
  2. an-Najâshî, Ahmad b. Alî, ar-Rijâl an-Najâshî, p 115 et ash-Shaykh as-Sadûq, Man lâ Yahduruhu al-Faqîh, vol 4, Mashîkhi p 36
  3. Ibn Tâwûs, Farhat al-Gharrâ fi Ithbât Qabr Amîr al-Mu’minîn Ali b. Abî Tâlib (a) Fi an-Najaf, p140
  4. ash-Shaykh at-Tûsî, at-Tahdhîb al-Ahkâm, vol 6, p 37
  5. an-Najâshi, Ahmad b. Ali, Rijâl an-Najâshî, p115
  6. al-Mizzî, Yusûf b. Abd ar-Rahmân, at-Tahdhîb al-Kamâl fî Asmâ’ ar-Rijâl, vol 4, p 358
  7. ash-Shaykh as-Sadûq, Man lâ Yahduruhu al-Faqîh, vol 4, Mashîkhi p 36
  8. Ya’qûbî, Târikh Ya’qûbî, p362 ; 390-391
  9. al-Kashshî, Muhammad b. ‘Amr, al-Ikhtîyâr Ma’rifat ar-Rijâl, p202-203
  10. an-Najâshi, Ahmad b. ‘Alî, ar-Rijâl an-Najâshî, p115

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here