PARTAGER

SHAFAQNA – Dans chapitre 95 de son livre Usul al-KafiSheikh al-Kulayni a raconté les hadiths suivants au sujet de la soumission [aux illustres Imams (as)] Et du mérite des Musulmans [qui se soumettent à eux]:

Un groupe de nos compagnons Chiites ont rapporte cet hadîs d’Ahmad Ibn-e Mohammad Ibn-e Issa, et lui dIbn-e Senan, et lui d’Ibn-e Moskan qui avait dit:” Sadir avait dit:” [Une fois,] je declarai à Abou Djafar [l’Imam Bagher as]: “Je viens [tout juste] de quitter certains parmi vos partisans [a Koufeh] qui avaient des opinions diverses et differentes, et certains desavouaient certains d’autres” Il demanda:” Quas-tu a faire de leurs affaires?! Les gens sont charges de faire trois choses [seulement]: de connaitre les Imams [as], de se soumettre à eux, selon ce qui arrive d’eux [i.e. les Ahadîs et d’autres indications et renseignements qui parviennent aux Chiites], et de se referer à eux, au sujet de ce dont ils sont en désaccord [les uns avec les autres].”

Un groupe de nos compagnons Chiites ont rapporte cet hadîs d’Ahmad Ibn-e Mohammad Al-Barghi, et lui d’Ahmad Ibn-e Mohammad Ibn-e Abi Nasr, et lui de Hammad Ibn-e Osman qui avait dit:”Abdellah Al-Kaheli avait dit:Abi Abdellah [l’Imam Sadiq as] avait declare:”Si un peuple adore Allah, l’Unique qui est sans aucun partenaire, et que [ce peuple] se rend [a la ceremonie] du Hadj et à la Maison [d’Allah] et qui observe le jeûne, durant le mois [béni] de Ramadan, mais qui remarque ensuite, au sujet d’une chose quAllah ou le Messager d’Allah [savavs] avaient fait:”Mais pourquoi done [Allah ou le Messager dAllah savavs] ne fit pas l’oppose de ce qu'[Il/ il] fit?!” Ou qu’une [telle pensée] effleure leurs cœurs, ils sont alors des polythéistes [i.e. Mouch’rik] .(1) Il récita ensuite ce [noble] verset:” Non! Par ton Seigneur! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé toi, Mohammad] de juger de leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras
décidé et qu’ils se soumettent complètement
ta sentence].[An-Nissâ-65]; Abi Abdéllâh [as] declara [enfin]:La soumission vous est obligatoire.”

À lire aussi: Comment les prières obligatoires ont-elles atteignirent le nombre de dix-sept rakats?

Mohammad Ibn-e Yahyâ a rapporte cet hadîs d’Ahmad Ibn-e Mohammad, et lui de Hosseyn Ibn-e Sa’id, et lui de Hammad Ibn-e Issa, et lui de Hosseyn Ibnl Mokhtar qui avait dit: “Zeyd Ach-Chah’ham avait dit de la part d’Abi Abdéllâh [l’Imam Sadiq as]:” [En une occasion,] je lui dis:” Il ya parmi nous, un homme qui s’appelle Kolay’b, et il ne lui parvient aucune chose de votre part, sans qu’il ne dise:” Je me soumets!” pour cela, nous lui avons donne le nom de Kolay’b Tas’lim [i.e. soumis] !”

Il répondit:”Que la Miséricorde d’Allah lui soit accordée!” il demanda alors:“Est-ce que tu sais ce qu’est la soumission [i.e. As-Tas’lim]?”

Je restai silencieux; pour cela, il déclara:” Par Allah! C’est [l’action] d’être humble [devant Allah]! Allah, a Lui, la Puissance et la Gloire a annoncé: Certes, ceux qui croient [en l’Unicité d’Allah, en suivant le Pur Monothéisme Islamique], font de bonnes œuvres et s‘humilient devant leur Seigneur…[Houd-23]·

Ali Ibn-e Mohammad a rapporte cet hadîs de l’un de nos compagnons Chiites, et lui d’Al-Khach’chab, et lui d’Abbas Ibn-e Amer, et lui de Rabi Al-Mousli qui avait dit:” Yah’yâ Ibn-e Zakariyya Al-Ansari avait dit de la part d’Abi Abdéllâh [l’Imam Sadiq as]:” Je l’entendis dire:” Quiconque prend plaisir à perfectionner [sa] Foi [jusqu’au degré] de la Perfection doit dire:” Ce que je declare au sujet de toutes les choses est ce que dit la [noble] Famille de Mohammad [as], que ce soit une chose qu’ils gardent en secret, ou bien une chose qu’ils devoilent; [et aussi] une chose qui me parvient [d’eux] ou qui ne m’est pas parvenu.”

(1) Car si un individu objecte réellement à l’un des Commandemants d‘Allah et de Son Messager [savavs], il devient done un polythéiste. Et si l’acceptation de ce Commandemant lui est difficile, mais qu’il le laisse et ne le réfute pas, il reste quand même un polythéiste. Polythéisme signifie celui qui ne posséde point le Pur Monothéisme dans son cceur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here