PARTAGER

SHAFAQNA – Musulman Productif | Par Nasmira Firdous : Rompre le jeûne avec les aliments appropriés est capital pour maintenir un corps sain et résistant. Pendant que certaines personnes se laissent aller à la “malbouffe” (par mesure de facilité), d’autres essaient de remplir leur estomac avec un nombre incalculable de plats différents, dans le but de rattraper tout ce qu’ils n’ont pas pu avaler durant la journée. Alors que la première option est nuisible au corps et fait plus de mal que de bien, l’option qui consiste à ingurgiter une tonne de nourriture est également préjudiciable pour votre âme et votre esprit.

Il est important de nourrir nos corps avec le bon type d’aliments, sans pour autant faire d’excès au moment de rompre le jeûne.

Voici donc 7 conseils à prendre en considération :

1. Rompre le jeûne avec des dattes et un verre d’eau

Les dattes sont fortement conseillées pour l’Iftar parce qu’elles sont source de sucres et de nutriments. Plus important encore, c’était là une pratique de notre bien-aimé Prophète (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) que de rompre le jeûne avec des dattes.

À lire aussi: Ramadan 2018: des appels à limiter le gaspillage alimentaire

2. Consommer des aliments riches en glucides

Les céréales et le blé complet ainsi que les aliments similaires apportent les calories et sucres nécessaires dont l’organisme a été privé durant la journée. Utilisez du pain complet pour préparer vos sandwichs. Vous pouvez également consommer des pâtes pour plus de facilité. Elles fournissent des nutriments sains, de nombreuses vitamines, et sont de bonnes sources de fibres qui permettent un meilleur transit intestinal.

3. Éviter les abus pendant l’Iftar

Votre système digestif prendra du temps à se réadapter aux aliments après une journée entière à jeûn, donc pensez à manger avec modération. Trop manger peut conduire à des troubles gastro-intestinaux ; une consommation soudaine de nourriture forcera votre estomac à produire une grande quantité d’enzymes d’un coup, provoquant ainsi une sensation d’inconfort. Mangez donc lentement et mâchez bien votre nourriture. De plus, il n’est pas convenable d’un point de vue islamique de manger avec excès.

4. Consommer davantage de boissons

Buvez suffisamment d’eau pour prévenir le risque de déshydratation. L’eau aidera à éliminer les toxines et facilitera la digestion. De plus, les jus de fruits frais sont une excellente source de sucres, vitamines et minéraux. Vous pouvez également consommer des bouillons de poulet ou des ragoûts. Ceux-ci sont riches en protéines, ce qui facilite la formation de tissus et de masse musculaire et ralenti l’épuisement de l’organisme. Les soupes sont aussi une bonne source de nutriments et d’électrolytes qui permettent de faire le plein d’énergie et préviennent contre la déshydratation..

5. Éviter les aliments fris ou gras

Ces aliments prennent plus de temps à être digérés et vous donnent l’impression d’être rassasié, alors qu’ils ne vous nourrissent pas forcément ou ne vous apportent pas les nutriments nécessaires. Ce n’est pas le genre de plats à envisager pour l’iftar (et même en général). Toutefois, si vous comptez vraiment en prendre, consommez-en de petites portions à l’heure du dîner.

À lire aussi: Un Ramadan romantique

6. Se hâter de rompre le jeûne

Il n’est pas question ici d’alimentation, mais plutôt de savoir à quel moment rompre le jeûne. Rompre le jeûne à l’heure est un aspect capital du Ramadan et le repousser sans réelle raison n’est pas recommandé.

7. Partager le repas de rupture du jeûne

Vous pouvez accroître les bénédictions en offrant des repas pour l’Iftar à vos voisins, proches, aux nécessiteux – bref, à n’importe quel musulman !

Jeûner pendant le mois du Ramadan nous donne de nombreuses opportunités de contrôler notre ego, discipliner nos cœurs et nos âmes, en nous aidant à devenir plus obéissant envers Allah, l’Exalté. C’est aussi un moment pour nous occuper de notre corps et de nous auto-discipliner. Le message à retenir ici est d’éviter tout excès pendant l’iftar, mais dans le même temps, s’assurer que notre corps reçoit les bons nutriments, en quantité suffisante pour empêcher toute déshydratation, épuisement, fatigue ou gêne.

Puissent les jeûneurs rompre leur jeûne dans vos maisons, et puissent vos repas et foyers être bénis. Amine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here