2022 est devenue l’année la plus meurtrière pour les enfants palestiniens en Cisjordanie

by Pey Bahman Z
enfants palestiniens , Cisjordanie, Israël

SHAFAQNA – 2022 aura été l’année la plus meurtrière pour les enfants palestiniens en Cisjordanie depuis plus de 15 ans. Depuis le mois de janvier 2022, 34 enfants ont été tués par les forces de sécurité et par des colons israéliens en Cisjordanie occupée. 34, cela représente le double du nombre d’enfants victimes en 2021.

Le nombre d’assassinats d’enfants perpétrés par les forces israéliennes n’avait jamais été aussi élevé depuis 2006. Les récents meurtres de Mahmoud al-Sadi et d’Ahmad Shehadeh, respectivement âgés de 17 et de 16 ans, témoignent d’un déchaînement à l’encontre des enfants en Cisjordanie occupée, dans un contexte d’intensification de la violence coloniale et de la politique d’expansion israélienne.

La guerre menée par Israël contre la résistance palestinienne, qui s’exprime notamment par l’augmentation des raids militaires, souvent nocturnes, ainsi que par les attaques directes contre les Palestiniens, se fait également contre les enfants, dans une logique de terrorisation de la totalité de la population.

La privation délibérée de l’accès à l’école et aux services de base permettant le développement des enfants est également une pierre angulaire de la stratégie de destabilisation de la population menée de front par les forces d’occupation et les autorités israéliennes en Cisjordanie occupée.

À lire aussi: L’Assemblée générale des Nations Unies affirme à une écrasante majorité la souveraineté du peuple palestinien sur ses ressources naturelles

Cette politique est renforcée par l’impunité dont bénéficient lesdites autorités israéliennes, notamment sur la scène internationale, et ce au mépris du droit international qui impose une protection spéciale pour les enfants, qui ne sauraient être victimes de violence, même en situation d’occupation du territoire sur lequel ils se trouvent.

Le 11 août 2022, Michelle Bachelet, la Haute-commissaire aux droits de l’homme des Nations Unies a exprimé son inquiétude vis à vis de l’important nombre d’enfants palestiniens blessés et tués sur le territoire palestinien, faisant suite au meurtre de 19 enfants palestiniens la semaine précédente.

Le 12 décembre 2022, l’ONG Human Rights Watch a soumis au Comité des droits de l’enfant des Nations Unies un rapport dénonçant des attaques illégales et injustifiées contre les enfants palestiniens ainsi que l’utilisation de la force léthale à leur encontre.

Source: Oumma

www.shafaqna.com

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.