Un homme emprisonné en Chine pour avoir des fichiers sonores de récitations coraniques

151
PARTAGER

SHAFAQNA – IQNA : Les autorités chinoises de la région nord-ouest du Xinjiang ont infligé une peine de prison de 16 ans et demi à un musulman kazakhe.

Manat Hamit, 45 ans, a été condamné en mai par un tribunal du district de Burultokay (en chinois, Fuhai) dans la préfecture d’Altay à Xinjiang, selon des sources.

Son appel a été rejeté par un tribunal supérieur, qui a confirmé le verdict et la peine d’origine.

Nurisha Manat, la sœur de Manat, qui vit actuellement dans le Kazakhstan voisin, a déclaré que la famille avait tenté de l’aider, mais que les autorités refusaient de leur donner des informations ou d’accepter un avocat pour l’aider à préparer son appel.

” Nous avons appris par quelqu’un qu’il prévoyait de faire appel”, a-t-elle dit. “Mais la peine est restée à 16 ans, pour deux accusations, je crois, dont l’une liée au séparatisme ethnique.”

“Je pense qu’il avait un avocat, mais je n’ai jamais réussi à passer le numéro d’avocat d’ici.”

Une source anonyme de la ville natale de Manat l’a décrit comme un fonctionnaire universitaire qui a été arrêté le 25 avril après que les autorités eurent trouvé sur son ordinateur des fichiers sonores de récitations coraniques.

À l’origine, il était accusé de «diffusion de matériel audiovisuel lié au terrorisme» et d ‘«incitation à la haine raciale et à la discrimination raciale».

Il a été condamné en mai à un procès secret sans accès à des visites familiales ni à un avocat.

Les autorités ont rapidement localisé les fichiers audio, que Manat avait téléchargés deux ans auparavant, et l’ont placé en détention criminelle.

L’acte d’accusation de la cour a déclaré: “Manat a utilisé des actes extrémistes religieux qui consistent à diffuser du contenu audiovisuel terroriste et à inciter à la haine ethnique et à la discrimination” !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here