PARTAGER

SHAFAQNA – Alkafeel : Le responsable légitime du sanctuaire saint Abbasside ; son éminence Sayeed Ahmad Al Safi (LV) a montré que : « Lorsque la référence religieuse a décrété la Fatwa bénie contre ceux qui ont envahie les terres et commis d’atroces actes de crimes dans le pays, la nation s’est réveillé, et des jeunes hommes se sont levés pour combattre le mal et devenus martyrs, y’en a ceux qui n’avait pas 18 ans, et ceux qui ont plus de 80 ans, et ils ont combattu les terroristes Daesh et les ont chassé, et dans un temps record, et le pays a retrouvé son éclat. Les estimations de ceux qui prétendent et comprennent le côté militaire disaient que la guerre durera (30) ans, et c’est un chiffre frustrant, mais ces jeunes irakiens ont accomplit le devoir de la libération du pays en seulement 3 ans, et nous devons apprendre de ces faits et les mémoriser ».

Ceci est venu pendant le discours prononcé par son éminence à l’ouverture des colloques scientifiques tenus par le centre d’indexation et d’informatique affilié à la bibliothèque et la maison des manuscrits au sanctuaire saint Al Abbas (p).

Il a ajouté : « Il ne fait aucun doute que les sciences cognitives ont considérablement élargies et ont bénéficié à l’homme à travers l’histoire humaine et les sciences écrites et enregistrées avec diverses sources de connaissances, et aujourd’hui, le monde a tendance à la spécialisation dans divers domaines et ce à quoi nous aspirons, cette spécialisation demande beaucoup de temps et efforts, et la spécialisation donne plus de précision et la précision est demandé pour chaque idée ou constatation, et l’homme cherche que l’idée soit saine avec la possibilité de la protéger ».

Montrant : « Quelques sciences sont des mécanismes qui ont profité à l’être humain et l’ont amené à d’autres bénéfices, et si nous prenons en compte les règles existantes, nous trouverons qu’elles préconise l’humain, et c’est un rôle du chercheur, comme les trésors scientifiques sont éparpillés, et un patrimoine qui n’est pas encore utilisé comme le patrimoine de connaissance qui est le patrimoine manuscrit linéaire, et Dieu merci, les moyens modernes sont disponibles et la recherche dans ce domaine a commencé ainsi que l’analyse et la diffusion au monde ».

Continuant : « Nos imprimeries se sont développées qualitativement et quantitativement, et dans tous les pays du monde il y a énormément de publications, mais l’accès à celles-ci nécessite de l’art et nécessite une démarche artistique, et comme l’indexation est dans les sciences de mécanisme, les chercheurs devraient faciliter cette science pour d’autres chercheurs, afin qu’ils ne prennent pas beaucoup de temps au premier plan et laisse le contenu ».

Ajoutant : « L’indexation actuellement doit aider et faciliter au lecteur sa recherche, et Dieu merci ces sciences se développent de manière significative et la part du sanctuaire saint Abbasside est grande come on le voit dans certains séminaires et conférences, et c’est la satisfaction des spécialistes ».

Et Sayeed Al-Safi a appelé le Centre à réaliser son ambition et à se tenir au courant des développements dans le domaine du catalogage avec des spécialistes expérimentés d’universitaires et de chercheurs et à laisser une empreinte de créativité dans ce domaine, encourageant les frères à innover et à avoir de nouvelles idées créatives, et le but est de motiver les frères à toujours avoir une empreinte au travail.

Soulignant : « Le pays est passé par une période dure où il a vu une partie de ses terres prisent par les terroristes et comment ils l’ont utilisé avec des méthodes de terrorisme et d’intimidation, et ils sont connaisseurs dans ce domaine de la peur dans l’esprit des autres, ce qui induit quelques personnes à se soumettre, et la nation qui perd sa volonté ne peut pas défendre sa dignité ni elle-même, et l’homme s’il est vaincu intérieurement ne peut rien faire ».

Montrant : “L’être humain, s’il veut quelque chose qu’il peut créer, et cette créativité provient de la confiance en soi, notre monde arabe a besoin de cette vigilance réelle dans sa volonté, il peut produire et créer, surtout que nous avons une longue histoire de racines profondes des scientifiques’’.

Sayeed Al Safi a conclu disant : « “Ce séminaire n’est pas une révision de l’existant, mais nous voulons profiter de l’existant pour le développement et la créativité et pour restaurer la confiance à travers ce que nous avons, que ce soit dans le numérique ou dans les bureaux. L’esprit et la pensée, et nous pouvons arriver à ce que les autres ont atteint ou plus, et beaucoup savent que le seuil sacré Abbasside peut dépendre des énergies scientifiques locales, et nous avons confiance que cette énergie locale a la capacité d’innover ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here