PARTAGER

Shafaqna – Imam al-Husayn (a) (en arabe : الإمام الحسين عليه السلام), Husayn b. ‘Alî b. Abî Tâlib (الحسين بن علي بن أبي طالب), surnommé Abâ ‘Abd Allah est le troisième Imam des chiites. Il naquit en quatrième année de l’Hégire à Médine, et mort en martyre en 61ème année de l’Hégire à Karbala.

Il est le deuxième fils de l’Imam ‘Alî (a) et Fâtima az-Zahrâ (a), et le deuxième petit-fils du Prophète (s), ainsi qu’un des cinq membres immaculés de la famille du Prophète (s) (ahl al-Bayt (a)).

Il était un des compagnons de l’Imam al-Hasan (a) durant son Imamat et même après le martyre de son frère, il resta fidèle à son traité de paix avec le gouvernement de Mu’âwîya jusqu’à la mort de ce dernier. Après Mu’âwîya, il ne fit pas l’allégeance avec Yazîd b. Mu’âwîya, et ne l’a pas reconnue comme légitime.

A l’époque du Prophète (s)
L’Imam al-Husayn (a) avait 7 ans au moment du décès du Prophète (s). Cependant, il participa aux certains évènements importants de l’époque du Prophète (s).

Parmi ces évènements, on peut mentionner Mubâhala(L’ordalie) avec les chrétiens de Najrân, la désignation de Ahl al-Kisâ’ (des membres immaculés de la famille du Prophète (s) ), l’Allégeance avec le Prophète (s) où il a été pris comme témoins dans la correspondance.

Ibn Sa’d a mentionné l’Imam al-Husayn (a) comme faisant parti du dernier et cinquième rang des compagnons du Prophète (s), qui était petit au moment de son décès et qui n’a pas assisté à aucune bataille à côté du Prophète (s).

Il était toujours très aimé par le Prophète (s) et recevait des attentions très particulières de sa part. Il est rapporté du Prophète (s):

ِانَّ الحَسَنَ و الحُسینَ سَیِّدا شَبابِ اَهلِ الجَنّةِ

Traduction: “Hasan et Husayn sont des maîtres des jeunes du Paradis“.

Il les aimait tellement que, quand Hasan et Husayn entraient dans la mosquée, le Prophète (s) parfois laissait son prêche incomplet, descendait, les accueillait et les embrassait.

Anas b. Mâlik rapporte :

Lorsqu’on demanda au Prophète (s) lequel parmi les Ahl al-Bayt, il préférait? Il répondit : Hasan et Husayn“.

A l’époque des trois califes

L’Imam al-Husayn (a) passa presque 25 ans de sa vie sous le califat de trois califes : Abûbakr, ‘Umar, ‘Uthmân. Il eut 7 ans au début de l’époque du premier calife, 9 ans au début du califat de ‘Umar et 19 ans quand ‘Uthmân prit le califat.

Abu Bakr
La période du califat d’Abûbakr était une époque très particulière pour la Famille du Prophète (Ahl al-Bayt (a</ref>. Ils (les membres immaculés de la famille du Prophète (s) ) étaient, durant cette époque, d’un côté en deuil et très tristes par le décès du Prophète (s), d’autre côté, ils étaient sous la pression causée par les enjeux et conflits liés du passage du pouvoir.

Il est rapporté que les premiers jours de cette période, l’Imam al-Husayn (a) accompagnait dans la nuit son frère, l’Imam al-Hasan (a), sa mère, Fâtîma (a) et son père, l’Imam ‘Alî (a), de maison en maison pour voir les gens du “Badr”, afin de se récupérer leur droit évident concernant la succession du Prophète (s).

Umar
Nous n’avons pas beaucoup de renseignements à propos de l’Imam al-Husayn (a) durant le califat de ‘Umar. Cela peut être interprété par sa participation au silence de son père et à la retraite qu’il avait pris du pouvoir et de la politique durant cette époque.

Il est rapporté dans certaines sources qu’au début du califat de ‘Umar, l’Imam al-Husayn (a) entra un jour à la mosquée. lorsque ‘Umar était en train de faire son discours, assis sur la chaire du Prophète (s).

l’Imam al-Husayn (a) monta la chaire et lui dit: “Descends de la chaire de mon père et mets toi sur celle de ton père!“. ‘Umar, étonné de cette parole, dit: “Mon père n’a jamais eu de chaire!“. Il le mit ensuite à côté de lui-même.

Othman
L’Imam al-Husayn (a) eut 19 ans, lorsque ‘Uthmân prit le pouvoir. ‘Uthmân bannit Abûdhar Ghifârî de Médine et l’envoya à Rabadha.

Aussi, il donna comme ordre que personne ne devait l’accompagner. Alors, quand il quittait la ville, personne n’osait s’approcher de lui. Cependant, l’Imam al-Husayn (a) avec son père l’Imam ‘Alî (a), son oncle ‘Aqîl, ainsi que son frère l’Imam al-Hasan (a), son cousin ‘Abd Allah b. Ja’far, et ‘Ammâr Yâsir le rejoignirent et l’accompagnèrent.

Plus tard, quand le peuple se révolta contre le troisième calife, ‘Uthmân; l’Imam ‘Alî (a), d’après certaines narrations, essayait de protéger ‘Uthmân afin de protéger l’unité de la communauté musulmane. Il envoya ses enfants (Hasan et Husayn) à son secours.

Le gouvernement de l’Imam Ali (a)

L’Imam al-Hasan (a) et l’Imam al-Husayn (a) participèrent à côté de leur père, aux batailles de JamalSiffîn et Nahravân. Lors de la bataille de Siffîn, L’Imam al-Husayn (a) fit un discours pour encourager tout le monde à faire le djihad.

Il est rapporté que l’Imâm ‘Alî (a) a transmis à l’Imam al-Husayn (a), suite à l’Imam al-Hasan (a), la responsabilité des dons (mawqûfât).

Il est également rapporté que lors du martyre de son père, l’Imam ‘Alî (a); l’Imam al-Husayn (a) fut absent (à Madâ’in afin d’effectuer une mission de la part de son père. Il apprit la nouvelle par une lettre de la part de son frère l’Imam al-Hasan (a), et put ainsi participer à l’enterrement de son père.

Le gouvernement de l’Imam al-Hasan (a)

Après le martyre du Commandeur des Croyants, ‘Alî (a), le pouvoir, ainsi que l’Imamat fut transmis à l’Imam al-Hasan (a). La période de califat de l’Imam al-Hasan (a) fut six mois, et celle de son Imamat dix ans.

L’Imam al-Husayn (a) fait tout de suite l’allégeance avec son frère. il fut un proche compagnon de lui et toujours à son côté. Il eut un rôle très important dans le camp de Nukhayla, ainsi qu’à Madâ’in et Sâbât pour réunir de l’armée.

D’après certaines sources, quand l’Imam al-Hasan (a) fit le traité de paix avec Mu’âwîya, un groupe de dévoués d’Ahl al-Byat, demanda à l’Imam al-Husayn (a) de résister contre Mu’âwîya.

Mais il soutint sérieusement son frère et resta fidèle envers son traité. Quand Qays b. Sa’d lui demanda la raison, il lui exprima explicitement son avis. Ensuite, après conclure le contrat de paix, il accompagna son frère de Kûfa à Médine et s’y installa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here