Remarque islamophobe du politicien suédois suscite des réactions!

57
PARTAGER
fr.shafaqna - Remarque islamophobe du politicien suédois suscite des réactions!
Martin Strid était un membre des démocrates de Suède, l'une des parties les plus populaires dans le pays Screenshot / SVT

SHAFAQNA – IQNA : Si la déshumanisation des femmes voilées s’est banalisée dans les discours, en France et ailleurs, sans que cela ne suscite aucun émoi particulier, franchir le palier abject de la négation de l’humanité des musulmans a en revanche, et fort heureusement, soulevé une houle d’indignation en Suède.

Celui qui, à la tribune de la convention annuelle de son parti, s’est hasardé à disserter sur la part d’humanité de ses concitoyens de confession musulmane pour mieux la leur dénier, est issu des rangs, farouchement anti-immigration, des « Démocrates de Suède » (SD).

Faisant dans la philosophie de comptoir infâme, Martin Strid a semé le vent et récolte aujourd’hui la tempête. Celui-ci est en effet menacé d’être exclu de sa formation politique qui, sous le tollé général provoqué par ses divagations racistes, n’a eu d’autre choix que de se désolidariser de son fauteur de troubles, au risque d’être vouée aux gémonies par une opinion publique outrée.

« A une extrémité de l’échelle, vous êtes 100% humain. Vous êtes une personne, avec tout ce qui fait partie de ce concept. A l’autre extrémité vous êtes 100% mahométan », a martelé Martin Strid, le 25 novembre dernier, devant un public qu’il pensait entièrement acquis à sa cause. « Tous les musulmans sont quelque part sur cette échelle », a-t-il poursuivi, en précisant que les « djihadistes de Daesh » sont presque « 100% mahométans ».

Mais le pire restait à venir lorsque, livrant le fond de sa pensée, il en a révélé l’absurde noirceur, à moins que ce ne soit la noire absurdité… « Si vous êtes un ex-musulman, vous avez déjà fait une bonne partie du chemin vers l’humanité », a-t-il asséné.

Martin Strid a fait les heures incendiaires de la télévision suédoise, puisque son grand oral y a été diffusé, choquant dans les chaumières au point d’être signalé à la police pour « incitation à la haine ». Le pyromane du parti nationaliste SD tente à présent d’éteindre le brasier incandescent qu’il a ravivé, mais son mea culpa sous la contrainte et ses prétendus « nombreux amis musulmans » sortis de son chapeau, comme par magie, ne leurrent personne en Suède.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here