Myanmar: les enfants rohingyas menacés de mort

45
PARTAGER

SHAFAQNA – À ce propos, le numéro du 17 juillet du journal britannique The Guardian cite un rapport de l’agence des Nations unies, reposant sur une évaluation des villages dans l’État de Rakhine à l’ouest de la Birmanie, où quelque 75 000 musulmans rohingyas ont été victimes de la répression sanglante imposée par l’armée birmane.

Le rapport du Programme alimentaire mondial (PAM) ajoute que dans certaines régions y compris dans le district de Mangdaw, la pénurie de nourriture est si grave que les foyers ne trouvent pas de quoi manger, toute une journée.

Le rapport onusien confirme l’aggravation de la situation alimentaire dans des zones déjà très vulnérables suite aux incidents sécuritaires et aux violences survenus fin 2016.

Le rapport précise que les responsables du Myanmar empêchent l’arrivée des responsables onusiens souhaitant enquêter sur les cas d’assassinat, de viol et de torture, pratiqués contre les musulmans rohingyas dans les régions précitées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here