PARTAGER
fr.shafaqna - L'exégèse de l'Imam Hassan Askari (a.s.) , du verset « Louange à Dieu, Seigneur des mondes »

SHAFAQNA – Cette exégèse est attribuée à l’Imam Hassan Askari et il y a ceux qui considèrent, pour certaines raisons, que cette attribution n’est pas certaine. [1] Il s’agit de l’exégèse des versets de la sourate Al-Fatiha (Prologue ou ouverture et de la sourate Al-Vache jusqu’au verset 282. [2] En tout état de cause, nous vous proposons par présent un extrait de cette exégèse, attribuée au vénéré Imam Hassan Askari, que la paix de Dieu soit sur lui :

«  Louange à Dieu » signifie que Dieu a accordé Ses bienfaits à Ses créatures et les leur a présenté, succinctement. C’est pour cette raison que les créatures ne sont pas capables d’identifier et de connaitre en détails, tous ces bienfaits, car les bienfaits de Dieu sont tellement nombreux et immenses qu’on puisse les énumérer. C’est pourquoi, l’Imam Hassan Askari invité les gens à être reconnaissants à l’égard de Dieu pour ces bienfaits et dire : «  Louange à Dieu, seigneur des mondes ». [3] Et le vénér Imam Hassan Askari de poursuivre :Dieu  de l’Univers  attribue la subsistance à toutes les créatures et leur donne Sa protection. Il accorde Sa miséricorde et Sa clémence à toutes Ses créatures. [4]

Lire aussi : Imam al-Hasan al-‘Askarî (a.s.) qu’il a passé sa vie de manière forcée dans la ville militaire

La subsistance de toutes les créatures est répartie, d’une manière évidente. Le fils d’Adam peut opter pout n’importe quelle méthode et culte, il recevra sa subsistance, dans n’importe quelle état ou situation où il se trouve. Si quelqu’un ne saisit pas l’occasion pour réclamer sa subsistance, la subsistance le recherchera, tout comme la mort qui recherche le fils d’Adam pour l’atteindre un jour. [5]

Les Chiites devront être reconnaissants envers Dieu pour la vertu et la suprématie qu’Il leur a accordées. [6] Dans ce droit fil, Dieu, le Très-Haut s’adressant au vénéré Moïse (béni soit-il), lui décrit la vertu et la prééminence du prophète de l’Islam (que Dieu le bénisse, lui et les siens), par  rapport aux autres prophètes, ainsi que la prééminence de l’Oumma musulmane par rapport aux autres peuples.

Et s’adressant à l’Oumma de Mohammad, Dieu dit : « Ô Oumma de Mohammad ! Soyez sûrs, Ma Providence est de vous faire miséricorde que de vous faire frapper par Ma colère, de vous pardonner que de vous châtier. Donc, J’ai exaucé votre invocation avant que vous m’invoquiez, Je vous ai attribué des dons avant que vous m’en demandiez.

Lire aussi : La présentation des sourates du Coran

Si quelqu’un d’entre vous vient à Ma rencontre avec l’attestation d’il n’y a d’autre divinité que Dieu et que Mohammad est Son serviteur et Son messager, avec une sincérité dans les paroles et les actes, et qu’il atteste, également que Ali Ibn Abi Talib est frère et successeur de Mohammad, [7] à qui il doit obéir, tout comme il obéissait au prophète et qu’Il atteste aussi que les Amis rapprochés de Dieu, sont les Elus st les Purs,  constituant les signes du Vrai et les preuves divines, il sera, lui-aussi, du nombre des Proches amis de Die, et Je l’entrera dans le paradis. [8]
Il faut, donc, faire le Louage à Dieu pour tous ces dons, ces faveurs et les bienfaits qu’Il nous accordés et en signe de reconnaissance et de remerciement, il faut dire : «  Louange à Dieu, Seigneur des mondes ». [9]


[1] Pour plus d’information sur les débats relatifs à cette exégèse, RF : Alawi Mehr, Hussein,  A propos de l’histoire de l’exégèse et des exégètes », pp. 191-198,   Edition du centre mondial des sciences islamiques, première publication, Qom,  2005.
[2] RF : Mo’adab, Seyyed Reza, Les Méthodes de l’exégèse du Coran”, pp. 167-168, Edition Ashraq, Qom, première publication, 2001.
[3] Al-Tafsir Al-Mansub Ila al-Imam Al-Askari ( béni soit-il), p. 30, Edition Madrasseh ( l’Ecole),  de l’Imam Mahdi ( que Dieu hâte sa venue), Qom, première publication, 1409 de l’hégire lunaire.
[4] Idem.
[5] Indem, p. 31.
[6] Idem.
[7]  L’Imam Ali est le maître de celui qui a attesté le fait que le vénéré Ali est frère et successeur du nombre prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens.
[8] Idem, p. 33.
[9] Idem.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here