PARTAGER

SHAFAQNA – Il est nécessaire de rappeler ce point que Contrairement à l’idée dont se font les gens du Rizq et qui le considèrent comme une chose, purement, matérielle, les hadiths lui donnent un sens beaucoup plus large et indiquent que ce terme englobe tous les bienfaits de Dieu, que ce soit un bienfait matériel ou que ce soit un bienfait spirituel.

Partant de là, la santé, la sérénité, le succès dans l’accomplissement des obligations religieuses, comme le Hajj(le pèlerinage à la Maison de Dieu), avoir de bons amis, et ainsi de suite, font partie des cas qui se situent dans la sphère du rizq.

Ceci étant dit, sont nombreux les hadiths, rapportés dans les livres de hadith, qui portent sur le rizq (la subsistance), dans son sens matériel, dont nous vous mentionnons quelques-uns ci-dessous :

L’effort pour acquérir la subsistance. A ce propos, le vénéré Imam Sadiq (béni soit-il), dit : ” Quiconque recherche la petite quantité de la subsistance, cela augmentera sa subsistance, mais si quiconque ne recherche même pas la petite quantité de la subsistance, perdra la subsistance abondante”. (1)

Lire aussi : Le lien entre les moyens de subsistance (rizq) désignés et les efforts que mènent les gens

La prière et l’invocation pour augmenter la subsistance. Dans le livre ” Al-Kafi” un tire est consacré à ce sujet (2)

, et des invocations y sont énumérées pour augmenter les moyens de la subsistance, entre autres, le vénéré Imam Mohammad Baqir(béni soit-il), dit à Zeid Shohah : ” Pour augmenter ta subsistance, récite, lors des prosternations des prières obligatoires, cette invocation ( Dou’a) : ” Ô meilleur refuge pour les quêteurs, ô le meilleur des généreux, accorde-moi, et à ma famille, la subsistance en abondance, Tu détiens une grâce immense et infinie”. (3)

Un compagnon du noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), ne put pas se rendre auprès de lui. Après cette période d’absence, il alla lui rendre visite. Le Messager de Dieu(S.A.W), lui dit : ” Qu’est-ce qui t’a empêché de venir me rendre visite” ?  le Compagnon répondit : ” La maladie, la pauvreté, le besoin”.  ” Ne veux-tu pas que je t’apprenne une invocation par laquelle Dieu t’efface et t’élimine la maladie et la pauvreté” lui dit le noble prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens”.  ” Oui ! le Messager de Dieu, que la miséricorde et les salutations de Dieu soient sur toi (Apprends-moi cette invocation).  Et le noble prophète lui indique : ” Dis :

« لَا حَوْلَ وَ لَا قُوَّةَ إِلَّا بِاللَّهِ الْعَلِيِّ الْعَظِيمِ تَوَكَّلْتُ عَلَى الْحَيِّ الَّذِي لَا يَمُوتُ وَ الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِي لَمْ يَتَّخِذْ صَاحِبَةً وَ لَا وَلَداً وَ لَمْ يَكُنْ لَهُ شَرِيكٌ فِي الْمُلْكِ وَ لَمْ يَكُنْ لَهُ وَلِيُّ مِنْ الذُّلِّ وَ كَبِّرْهُ تَكْبِير » 4

Le rapporteur du hadith dit : ” Après un certain temps, ce compagnon vint rendre visite ay prophète(S.A.W) et lui dit : ” Ô Messager de Dieu, par l’invocation que tu m’as apprise, Dieu m’a effacé la maladie et la pauvreté”.

Lire aussi : L’importance de la prière par Hodjatoleslam Mohsen Qara’ati

Veiller entre le moment de l’appel à la prière de l’aube et le lever du soleil. Mohammad Ibn Muslim interrogea l’Imam Baqer ou l’imam Sadiq (bénis soient-ils), sur le sommeil après la prière de l’aube et il lui répondit : ” La subsistance se distribue en ce moment précis, je ne souhaite voir personne être endormie, en ce temps”. De même le vénéré Imam Sadiq (béni soit-il) dit : ” Le sommeil matinal est néfaste. Il pâlit et rend moche le visage humain. Ce sommeil est un sommet non béni. Dieu distribue la subsistance à Ses créatures dans le temps qui se situe entre le lever de l’aurore et le lever du soleil”. (5)

Faire la prière de minuit. Un hadith est relaté du vénéré Imam Sadiq( béni soit-il), selon lequel, un mesquin commença à se plaindre, en présence de l’imam, des difficultés, entre autres, la famine, dont il souffrait. L’Imam (béni soit-il), lui dit : ” Fais-tu la prière de minuit ?  ” Oui!” répondit l’homme. L’Imam s’adressa à son compagnon et dit : ” Celui qui dit accomplir la prière de minuit et qui dit subir la famine durant la journée, il ment. Dieu, le Très-Haut, assure, par la prière de minuit, la subsistance de la  journée. (6)

En fait, sont nombreux les actes qui augmentent la subsistance, mais nous nous contentons, ici, de ce que nous venons de vous mentionner, ci-dessus. Maintenant, nous vous vous citerons, succinctement,  les actes qui diminuent la subsistance.

L’intention.  L’intention peut, soit augmenter la subsistance, soit la diminuer. A ce propos, le vénéré Imam Ali dit : 3 la subsistance de tout un chacun est désignée en fonction de ses intentions ». (7)

Lire aussi : Lire aussi : Les 10 meilleurs conseils pour un musulman dans un environnement de bureau ouvert

Cela veut dire que les intentions de l’individu peuvent s’avèrent efficaces pour l’augmentation ou la diminution de son Rizq (sa subsistance). Donc, à chaque qu’il a l’intention de contribuer à la prospérité de sa famille et à celle des autres gens, il verra sa subsistance augmenter par Dieu et à chaque,  qu’il se fixe comme l’intention de les mettre dans des difficultés et dans l’embarras, il verra sa subsistance diminuer par Dieu.

Les œuvres dont l’accomplissement peut diminuer le rizq ( la subsistance) :

Le vénéré Imam Ali( béni soit-il), Les œuvres dont l’accomplissement peut diminuer le rizq ( la subsistance),sont : Garder les toiles d’araignée dans la maison, faire ses besoins dans la salle de bain, manger ou boire lorsqu’on se trouve dans l’état d’impureté, curer ses dents avec le bois de tamaris, peigner ses cheveux, debout, laisser les poubelles dans la maison,  mentir sous serment, la fornication, dormir entre la période de la prière du crépuscule et la prière du ‘icha ( prière de la nuit), dormir à l’aube, avant le lever du soleil, prendre l’habitude de mentir, écouter les chansons exhortant à la débauche, rejeter le nécessiteux pendant la nuit, ne pas respecter la modération dans les dépenses, rompre les liens de parenté. (8)

Et le noble prophète de l’islam( que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), dit : «  vingt actes qui réduisent les actes, sont : «  Sortir nu du lit pour aller faire ses besoins, ne pas se laver les mains les mains avant de manger, afficher l’irrespect aux miettes du pain, bruler la peaux de l’oignon et de l’ail, s’asseoir sur les marches, balayer pendant la nuit, sécher son visage et sa main avec son habit, se désister de faire la vaisselle pendant la nuit, ne pas mettre le couvercle du récipient d’eau, partir vite de la mosquée, partir tôt au marché et y rester jusqu’à la nuit, acheter du pain aux pauvres, maudire les enfants, coudre l’habit lorsqu’on le porte, souffler la lampe pour l’éteindre. (9)


[1] Kulayni, Mohammad Ibn Yaqoub, Al-Kafi, t.5 p.311, Hadith 2, Dar ul-Kutub al-Islamiay, Téhéran, 1986.
[2] RF: Al-Kafi, t.2, p.550, chapitre sur l’invocation pour la subsistance.
[3]Idem, p.551, hadith4.
[4] Idem, p.551, Hadith 3.
[5] Toussi, Mohammad Ibn Hassan, Al-Istisar, t.1, p.350, Hadith 2, Dar ul-Kutub al-Islamiya, Téhéran, 2011.
[6] Sadouq, Mohammad Ibn Ali, Man La Yahdharuhu al-Faqih, t.1, p.474, hadith 1371, Editions Jam-e Modaressin, Qom, 1413 de l’hégire lunaire.
[7]Tamimi Amidi, Ghorar ul-Hakam, p.399, Editions Daftar-e Tablighat( Bureau de la propagande), Qom, 1987.
[8] Tabarsi Abd ul-Wahid, Ghorar al-Hakam Ali Ibn Hassan, Mishkât Al-Anwar, t.1, p. 128, Bibliothèque Haydariyeh, Najaf, 2006.
[9] Majlissi, Mohammad Baqer, Bihar al-Anwar, t.73, p.314, Hadith 1, L’Institut d’Alwafa, Beyrouth, 1404 de l’hégire lunaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here