Les États-Unis se procurent le «Dôme de fer» israélien

24
SHARE
Lancement d'un missile Tamir avec le Dôme de fer israélien, le 5 juillet 2014. ©AP

Shafaqna – Le système antimissile israélien « Dôme de fer »  est l’un des choix de Washington pour renforcer ses défenses dans les bases en Europe.

L’armée américaine compte tester, ce mois-ci, le « Dôme de fer » et d’autres systèmes de défense antimissile, au centre de lancement de White Sands, dans l’État du Nouveau-Mexique, pour décider d’acquérir ou non le système israélien de défense aérienne mobile, selon le site de la revue Defense News.

L’armée américaine n’a encore fixé aucune date pour l’achat de ce système, a indiqué le site, précisant qu’étant donné que l’armée US avait un besoin urgent pour renforcer ses systèmes de défense en Europe, elle déciderait finalement de l’acquérir.

Les systèmes de défense en Europe ne sont pas assez performants et doivent être donc renforcés, dans les plus brefs délais, selon Defense News.

Le « Dôme de fer » israélien sera mis en concurrence avec d’autres systèmes tels que Stryker, développé conjointement par Boeing et General Dynamics. Il est développé par l’entreprise israélienne Rafael, qui avait reçu, lors de sa production, une importante aide financière de la part des États-Unis.

Le « Dôme de fer » a été choisi par l’armée américaine comme l’un des meilleurs systèmes de défense aérienne alors qu’il avait essuyé un échec humiliant lors des guerre de 2012 et 2014 face aux tirs de missiles du mouvement Hamas.

LEAVE A REPLY