Les avocats de Tariq Ramadan dénoncent le “déferlement médiatique” contre leur client

325
PARTAGER

SHAFAQNA – Oumma :

Alors que la machine médiatique, mise en branle depuis plus d’une semaine, s’est brusquement emballée, au risque de bafouer le principe inaliénable de la présomption d’innocence, les avocats de Tariq Ramadan, Me Yassine Bouzrou (photo ci-dessus) et Me Julie Granier, viennent de dénoncer « le déferlement médiatique » qui s’abat sur leur client, via un communiqué transmis ce mercredi à l’AFP.

« Le temps médiatique n’est pas celui de la justice et en aucune façon, le premier ne doit ni ne peut s’imposer au second. Nous lui avons donc expressément demandé [à Tariq Ramadan] de ne pas s’exprimer en retour », ont-ils précisé, à l’heure où certains journaux et médias, se substituant allègrement à la machine judiciaire, n’ont pas déjà dressé l’échafaud, mais presque…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here