Les actes qui requièrent obligatoirement les ablutions

136
PARTAGER

SHAFAQNA – Le Grand Ayatollah Seyyed Ali Sistani explique sur “Les actes qui requièrent obligatoirement les ablutions” dans les Livres Juridiques ; Lois islamiques 

Article 143: Il est obligatoire de faire les ablutions pour accomplir les six actes suivants : Pour toutes les Prières obligatoires, excepté les Prières de mort. Quant aux Prières recommandées, l’ablution est une condition de leur validité; Pour refaire la sajdah et le tachahhud oubliés lors d’une Prière, au cas où le prieur fait quelque chose qui invalide les ablutions (uriner par exemple) entre la fin de la Prière incriminée et le moment où il veut refaire la sajdah et le tachahhud qu’il a oubliés de faire lors de ladite Prière.

Toutefois il n’est pas obligatoire de refaire les ablutions pour l’accomplissement de sajdat al-sahw; Pour faire le tawâf de la Sainte Ka’bah (Déambulation autour de la Ka’bah); Lorsque quelqu’un a fait le vu ou le serment (ou pris l’engagement solennel) de faire le wudhû’; Lorsque quelqu’un, fait le voeu d’embrasser le Coran par exemple; Lorsque quelqu’un veut laver ou purifier un exemplaire du Saint Coran rendu impur, ou le sortir des toilettes ou d’autres endroits impurs où il serait tombé, étant obligé de le toucher. Toutefois, au cas où le Saint Coran risquerait d’être profané pendant le laps de temps où on fait les ablutions, on doit se résigner à le sortir de l’endroit impur (lavabo, cabinet de toilettes, etc.) ou le laver et le nettoyer tout de suite sans faire les ablutions.

Lire aussi : Les conditions de la validité des ablutions

Article 144: Il est illicite de toucher l’écriture du Saint Coran avec n’importe quelle partie du corps sans avoir fait les ablutions. Cependant il est permis de toucher la traduction du Saint Coran en n’importe quelle langue sans avoir fait les ablutions.

Article 145: Par précaution obligatoire, il est interdit de toucher sans avoir les ablutions, le Nom et les Attributs spéciaux d’Allah, quelle que soit la langue dans laquelle ils sont écrits. Il vaut mieux aussi ne pas toucher, sans avoir fait les ablutions, les noms du Saint Prophète de l’Islam, des Imâms d’Ahl-ul-Bayt et de Fâtimah al-Zahrâ (la fille du Prophète).

Lire aussi : Doutes sur l’accomplissement de la prière

Article 146: Les ablutions sont recommandées pour accomplir les actes suivants : Les Prières pour un mort; La visite des tombeaux; L’entrée dans une mosquée; L’entrée dans les mausolées du Saint Prophète et des Saints Imâms; Pour porter le Coran sur soi, pour lire ce qui est écrit sur sa marge, pour écrire sur sa marge ou pour toucher sa marge; Avant d’aller au lit. Il est recommandé aussi, qu’une personne ayant déjà accompli le wudhû’ de l’accomplir à nouveau (même s’il n’est pas invalidé) pour accomplir chaque prière.

Article 147: Si on fait les ablutions dans l’intention d’accomplir n’importe lequel des actes ci-dessus, ces ablutions resteront valables et serviront pour l’accomplissement des autres actes qui requièrent des ablutions. Par exemple on peut faire les Prières aussi avec ces ablutions (qui ont été accomplies dans d’autres intentions). Mais si on a déjà fait des ablutions, les refaire est un acte recommandé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here