PARTAGER

SHAFAQNA – Ce qui suit fait partie du livre Les Prières (Du’â ‘) Coraniques par Hussein Watheqi, et traduit par Jabbar Abdideh, et révisé et édité par Abbas Ahmad al-Bostani.

LA PRIÈRE DE SALOMON (Sulaymân) POUR UN ROYAUME SANS PAREIL

Salomon et David étaient des Prophètes envoyés par Allah. Le Coran parle d’eux avec bonté. Comme Salomon s’intéressait beaucoup aux chevaux, les armées avaient organisé une course de chevaux pour se préparer à la guerre contre des ennemis. Salomon passait en revu. Les chevaliers défilaient devant lui. La course dura longtemps et ils oublièrent le temps de la Prière rituelle. Allah, pour éprouver Salomon, mit un cadavre sur le trône de celui-ci. Salomon s’adressa à Allah et pria :

Rabbi-ghfirlî wahab lî mulka-l-lâ yanbaghî li-ahadin min ba‘dî ’Innaka ’Anta-l-Wahhâb-u

رَبِّ اغْفِرْ لِي وَهَبْ لِي مُلْكًا لا يَنْبَغِي لأحَدٍ مِنْ بَعْدِي إِنَّكَ أَنْتَ الْوَهَّابُ

” Mon Seigneur ! Pardonne-moi ! Accorde-moi un royaume tel qu’il n’existera plus pour personne après moi. Tu es en vérité Celui qui revient sans cesse vers le pécheur repentant ! ” (38 : 35)

Lire aussi : Leçons tirées du Coran (partie 1): Comment le prophète Noé a-t-il prié Allah?

Allah l’exauça et lui accorda un royaume sans pareil. Le récit de Salomon se raconte encore de nos jours de bouche en bouche même après des milliers d’années, et on parle toujours de sa grandeur.


LA PRIÈRE DE SALOMON EN SIGNE DE RECONNAISSANCE ENVERS LES GRACES DIVINES

Dans la dernière prière, nous avons dit qu’Allah donna à Salomon un royaume sans précédent.

Bien qu’après l’arrivée au pouvoir et à la richesse, la plupart des gens oublient leur Dieu, de Qui viennent toutes les grâces, Salomon, par contre, chaque fois que passaient devant ses yeux tous les bienfaits matériels ou spirituels qu’Allah lui avait accordés, à lui et à son père, David, disait :

Rabbi ’awzi‘nî ’an ’achkura ni‘mataka-l-lathî ’an‘amta ‘alayya wa ‘alâ wâlidayya wa ’an a‘mala çâlihan tardhâhu wa ’adkhilnî bi-Rahmatika fî ‘ibâdika-ç-çâlihîn-a

رَبِّ أَوْزِعْنِي أَنْ أَشْكُرَ نِعْمَتَكَ الَّتِي أَنْعَمْتَ عَلَيَّ وَعَلَى وَالِدَيَّ وَأَنْ أَعْمَلَ صَالِحًا تَرْضَاهُ وَأَدْخِلْنِي بِرَحْمَتِكَ فِي عِبَادِكَ الصَّالِحِينَ

“Mon Seigneur ! Permets-moi de Te remercier pour les bienfaits dont Tu m’as comblé, ainsi que mes parents, et d’accomplir le bien que Tu agrées. Fais-moi entrer, par Ta miséricorde, parmi Tes saints serviteurs. “ (27 : 19)

 

DAVID ET SALOMON FIRENT LA LOUANGE À ALLAH

La gratitude et la louange envers celui qui aurait apporté de l’aide sont bonnes et indispensables. Mais qui peut être plus Donateur et Bienfaisant qu’Allah le Très-Haut ? A qui nous devons toutes ces grâces mises à notre portée et toute cette perfection de notre être par rapport aux autres créatures. Allah accorda d’abondants dons à Ses deux Prophètes, David et Salomon. Certains de ces dons n’avaient pas été accordés aux autres Prophètes. Allah conféra à David le Pouvoir et l’Art de prononcer des jugements. Le fer s’amollit entre ses mains. A Salomon, Il accorda le don de parler avec les oiseaux et animaux, et il pouvait, avec la permission d’Allah, invoquer les démons et les djinns, s’envoler dans le ciel ; Allah lui donna aussi un royaume jamais vu. Aussi ces deux Prophètes monothéistes remercièrent-ils Allah pour tous Ses bienfaits et dirent :

Al-Hamdu li-llâhi-l-lathî fadh-dhalanâ ‘alâ kathîri-m- min ‘ibâdihî-l-mu’minîn-a

الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِي فَضَّلَنَا عَلَى كَثِيرٍ مِنْ عِبَادِهِ الْمُؤْمِنِينَ

” Louange à Dieu qui nous a préférés à beaucoup de Ses serviteurs croyants. “ (27 : 15)

 

       LA PRIÈRE DE BALKIS, REINE DE  SABA

Allah accorda un royaume sans pareil à Salomon. Les oiseaux aussi étaient sous son commandement. Un jour, Salomon ne vit pas la huppe parmi les oiseaux que Salomon passait en revue. Un peu de temps après, la huppe arriva et lui dit : ” Je t’apporte une nouvelle certaine des Saba. J’y ai trouvé une femme : elle règne sur eux, elle est comblée de tous les biens, et elle possède un trône immense. Je l’ai trouvée, elle et son peuple, se prosternant devant le soleil… “ (27 : 23-24)

Lire aussi : Leçons tirées du Coran (partie 2): Comment le prophète Abraham a-t-il prié Allah?

Salomon envoie la huppe avec une lettre à la reine des Saba. Celle-ci, après délibération avec les chefs de file de son peuple, envoie un présent à Salomon, lequel le refusa.

Après quelques jours, la reine des Saba vient à Salomon et entre dans son palais. Elle dit en signe de repentance :

Rabbi innî dhalamtu nafsî wa aslamtu ma‘a Sulaymâna li-llâhi Rabbi-l-‘âlamîn-a

رَبِّ إِنِّي ظَلَمْتُ نَفْسِي وَأَسْلَمْتُ مَعَ سُلَيْمَانَ لِلَّهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ

” Mon Seigneur ! Je me suis fait tort à moi-même ; avec Salomon, je me soumets à Dieu, Seigneur des mondes ! ” (27 : 44)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here